Coloration : faut-il passer au végétal ?

France 2 se penche ce mercredi sur vos cheveux, ou plutôt, vos colorations et s'intéresse au végétal. Reportage.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

De nombreuses femmes optent pour la coloration. Mais doit-on se méfier des colorants ? Que penser de la solution végétale ? Émilie trouve ses cheveux un peu ternes. Son coiffeur lui propose de réveiller sa couleur. Pour réaliser l'effet "coup de soleil", le professionnel utilise deux produits : un oxydant qui décolore le cheveu, et une poudre, qui contient les colorants. Le mélange des deux provoque une réaction chimique. C'est la décoloration.

Chimique ou végétal ?

Mais ce mélange n'est pas sans risque. Il peut provoquer des allergies. Le coiffeur se protège avec les gants. Face aux teintures chimiques, la coloration végétale à base de plantes marque des points. Camomille et rhubarbe pour le blond, hibiscus pour les reflets mauves et garance. En tout, une quarantaine de plantes venues du monde entier sont réduites en poudre. Contrairement à la couleur chimique, la couleur végétale ne pénètre pas dans le cheveu. Elle agit sur la kératine, c'est-à-dire l'enveloppe extérieure du cheveu, pour la colorer. Et pour que la teinture tienne, il faut superposer les couleurs. Le végétal a donc aussi des inconvénients comme le temps, puisqu'il nécessite plusieurs applications. Et sans eau oxygénée, il ne peut éclaircir le cheveu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Français restent en moyenne 9 minutes sous la douche, selon un sondage BVA.
Les Français restent en moyenne 9 minutes sous la douche, selon un sondage BVA. ( MAXPPP)