VIDEO. La cohue annuelle des journalistes, à l'occasion de la remise du Goncourt

Comme chaque année, de nombreux journalistes étaient présents à l'arrivée du romancier et lauréat 2015 du prix Goncourt, Mathias Enard, pour son livre "Boussole", publié chez Actes Sud.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le rituel de la cohue des journalistes du monde entier, le jour de la remise du prix Goncourt, devant le restaurant Drouant à Paris, est immuable. Ce mardi 3 novembre n'a pas échappé à la tradition, au moment de l'arrivée du lauréat 2015, Mathias Enard, pour son livre Boussole, un hymne érudit à l'Orient, publié chez Actes Sud.

Mathias Enard, 43 ans, a été élu dès le 1er tour de scrutin par six voix, selon l'écrivain Didier Decoin, secrétaire général de l'Académie Goncourt. Considéré par les critiques comme celui qui "méritait" le plus le Goncourt, il était l'un des deux grands favoris avec le Franco-Tunisien Hédi Kaddour pour Les Prépondérants (Gallimard), face aux deux outsiders, Tobie Nathan (Ce pays qui te ressemble, chez Stock) et Nathalie Azoulai (Titus n'aimait pas Bérénice, chez POL).

Le collectif La Barbe dénonce le trop faible nombre d'auteures récompensées

Des membres du collectif La Barbe, une dizaine de femmes portant de fausses barbes, ont brièvement perturbé l'attribution du prix Goncourt devant le restaurant Drouant, déroulant une banderole. Elles dénoncent le trop faible nombre de romancières ayant remporté le célèbre prix littéraire. "Continuons à célébrer votre littérature de mâles, de guerres, de pouvoir, hégémonie virile", peut-on entendre parmi leurs slogans.

Le prix Renaudot a été attribué à Delphine de Vigan, seule femme en lice pour cette récompense avec D'après une histoire vraie, chez l'éditeur JC Lattès.
.

Mathias Enard entouré de journalistes à son arrivée au Goncourt pour son livre "Boussole", le 3 novembre 2015 à Paris
Mathias Enard entouré de journalistes à son arrivée au Goncourt pour son livre "Boussole", le 3 novembre 2015 à Paris (THOMAS SAMSON / AFP)