Le porno soft arrive en France avec le best-seller "50 nuances de Grey"

Le livre de la Britannique E. L. James, "Fifty shades of Grey" en anglais s'est vendu entre 40 et 50 millions d'exemplaires. Le premier volume de la trilogie pour "quadras" sort en France ce mercredi. Aux Etats-Unis, ce roman érotique, teinté de sado-masochisme est à l'origine du "mommy porn", le porno pour maman.

(Neil Hall Reuters)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

Ce sont les premiers livres
écrits par Erika Leonard James et ils font beaucoup, beaucoup de bruit. Une
trilogie de roman érotique et sado-masochiste qui s'est vendue entre 40 et 50
millions d'exemplaires dans plus d'une trentaine de pays depuis sa sortie en

  1. Le premier volume Cinquante nuances de Grey sort en France
    (JC Lattès) ce mercredi.

L'origine

L'auteur, E. L. James, est la mère de
famille de deux adolescents, productrice pour la télévision britannique. Pour
prendre la plume, elle dit avoir été motivée par la crise de la quarantaine et
l'envie d'explorer ses fantasmes les plus fous, selon le site belge levif.be.

Tout a réellement commencé
lorsqu'elle s'est essayée au principe de "fan fiction". Le concept : les
internautes inventent une histoire en s'inspirant d'une œuvre existante,
reprenant donc l'univers et les personnages. E. L. James a imaginé, sur le site
fanfiction.net, une suite pimentée des aventures d'Edward et
Bella, les héros de Twilight . La version sexe s'appelle "Master of the
universe". Elle est repérée par une maison d'éditions australienne
Writer's coffee shop qui remodule le texte et enlève les références à Twilight .
La trilogie est née. 

L'histoire

Pas de révolution dans ce
genre de littérature érotique. Cinquante nuances de Grey raconte
l'histoire d'amour entre une étudiante timide et un riche entrepreneur.
Anastasia Steele et Christian Grey tombent amoureux. Anastasia est une vierge romantique,
Christian est un fervent sado-masochiste et fait d'elle, sa "soumise" .

Selon le site de livres Evene , le livre est décevant. "On nous promettait du sexe, du
sadomasochisme, du bondage et autres réjouissances, (...) la curiosité était
grande. La déception, tout autant"
. Le s'amuse
à publier "50 nuances de Grey en 20 citations ridicules". Il relève : "Je sens son odeur de linge frais et
de gel douche. C'est enivrant. Je la hume goulûment (...) mon cœur
menace de m'étouffer parce qu'il est dans ma gorge en train d'essayer de sortir
par ma bouche"
. E. L. James emploie la vulgarité parfois mélangée à l'humour, "avaler le sperme tu sais faire. Avec mention excellent à l'oral" . 

L'engouement

Cette
romance matinée de sado-masochiste est à l'origine d'un véritable phénomène aux
Etats-Unis, le "mommy porn", ou le porno pour maman. Des lectrices
qui ne sont pas amatrices de lectures érotiques mais qui se laissent tenter par
cette histoire d'amour, de sexe et de soumission. Outre-Atlantique, 50
shades of Grey
s'est vendu à 30 millions d'exemplaires. Il est resté 25
semaines de suite dans les listes de best-sellers américains.

Mais pour beaucoup d'observateurs, ce qui a permis l'avènement de cette
trilogie, c'est le livre numérique. Pour les Inrocks, "sur leur iPad, les "desperate housewives" peuvent jouir
discrètement des scènes de sexe du roman, sans craindre d'être prises en
flagrant délit par leur douce progéniture ou leur gentil mari"

Produits
dérivés et film

Aux
Etats-Unis, les lectrices vont au-delà des phrases imprimées et s'inspirent de
leurs lectures pour faire des travaux pratiques nocturnes. Le réseau de
boutiques érotiques Babeland a par exemple enregistré en 2012 une augmentation
de ses ventes de 40% sur ses accessoires "bondage", une pratique sado-masochiste.
Un magasin de New York a également noté une hausse de 10% des ventes de cordage
entre mars et juillet, ce qui représente la période où les ventes des livres d'E.
L. James ont commencé à exploser.

Il
y a également des produits directement dérivés du best-seller. Une marque de
maquillage propose une palette dans les tons de gris, hommage au titre 50
nuances de gris
. La maison de disques EMI a édité Fifty shades of
Grey
, reprenant les titres qui rythment le livre, comme Le prélude de la
Traviata de Verdi, ou La fille aux cheveux de lin de Debussy. Un
film dont Universal et Focus ont acheté les droits cinématographiques est en
préparation.

La
parodie française 

Début octobre, un auteur
français a fait une parodie 50 nuances de Glauque . Dans ce livre,
, auteur de Comment devenir un
brillant écrivain alors que rien, raconte l'histoire d'Anastasie Style,
jeune étudiante en Lettres à l'université de Créteil. Elle remplace au pied
levé sa coloc Jennifer Assoudé et part interviewer Christian Glauque,
richissime magnat de l'agro alimentaire, surnommé le "roi de l'andouille".