Éducation : un quart d'heure de lecture quotidienne au collège de Banon

La lecture obligatoire et pour tout le monde, c'est une expérience inédite à Banon, petit village des Alpes-de-Haute-Provence. Les enfants du collège, mais aussi les personnels et les profs consacrent tous les jours un quart d'heure à la lecture.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À 13h40, la sonnerie retentit dans les salles de classe de Banon (Alpes-de-Haute-Provence). Fini le brouhaha, chaque élève sort un livre de son sac pour se consacrer à une étrange expérience : un quart d'heure de lecture. Tous les choix sont permis hormis les journaux et les livres scolaires. "Ça me permet de lire plus souvent et du coup je peux terminer des livres plus vite", se réjouit Léa. "Avant je ne lisais pas, maintenant je lis de temps en temps", confie quant à lui Lucas.

Tout l'établissement participe au rituel

Un rendez-vous quotidien qui ne concerne pas seulement les élèves. C'est tout l'établissement qui participe au rituel. "C'est très agréable parce qu'on a un moment de cohésion dans le silence", explique Tim Van-de-Velde, professeur d'anglais. Résultat : un moment hors du temps où même les adultes reconnaissent se remettre à lire, ce qu'ils ne faisaient plus forcément. Un pari lancé à la rentrée scolaire en passe de réussir à redonner à tous le goût de la lecture.

Le JT
Les autres sujets du JT
lecture 
lecture  (FRANCE 2)