Dans la cuisine de Murakami

C'est une star mondiale de la littérature. Le Japonais Haruki Murakami publie aujourd'hui en France ses deux premiers romans, restés jusque là inédits en dehors du Japon.

(Haruki Murakami. CC BY-SA 3.0 wakarimasita via Flickr)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Un livre et deux romans, Écoute le chant du vent  et Flipper 1973, écrits à la fin des années 70 et que Murakami, n'avait jamais accepté de publier en dehors du Japon, estimant qu'ils n'étaient pas à la hauteur des livres qui ont suivi.

Il a eu raison d'accepter qu'ils soient enfin connus de ses admirateurs à l'étranger. Murakami est un obsessionnel, un marathonien et triathlète perfectionniste, dur au mal, ceci explique sans doute cela. L'intérêt de ses deux premiers romans, c'est d'être dans la cuisine de la création. Cuisine au sens premier du terme : il y a quarante ans, Murakami est patron d'un club de jazz à Tokyo. Un jour, en assistant à un match de base-ball, voyant une balle voler dans le ciel, il a une révélation, une épiphanie dit-il : il sera écrivain. Et c'est dans la cuisine de son club, la nuit, qu'il commence à écrire. Mais pas en japonais, en anglais d'abord, pour ensuite se traduire dans sa langue maternelle, qu’il ne juge à l’époque pas adaptée, dans ses canons classiques, à son projet.

Dans Écoute le chant du vent,  Murakami commence à déployer son univers : l'intime par les détails du quotidien, la pluie, les villes, les gares. Et, déjà, le fantastique, l'irréel, la quête absurde et obsessionnelle dans Flipper 1973 d'un flipper, machine de jeu disparue aujourd'hui des bistrots, ou encore ces deux sœurs jumelles qui vivent chez le narrateur, presque nues, asexuées. En fait c'est déjà chez Murakami sa quête du personnage, du sujet.

C'est bien sûr moins dense que Kafka sur le rivage  ou 1Q84 , mais ces œuvres de jeunesse raviront les fans de Murakami et ont toutes les chances de séduire ceux qui le connaissent moins.

Dans la cuisine de Murakami avec Thierry Fiorile
--'--
--'--

"Ecoute le chant du vent" et "Flipper 1973" d'Haruki Murakami, édité chez Belfond.