Angoisse et religion poussent les juifs de France vers Israël

L'écrivain et documentariste Serge Moati est l'invité du Grand Soir 3 ce dimanche 8 janvier pour évoquer son ouvrage Juifs de France, pourquoi partir ? aux éditions Stock à paraître le 18 janvier.

Voir la vidéo
FRANCE 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

1 600 juifs ont quitté la France pour Israël chaque année entre 2000 et 2012. En 2014, le chiffre a bondi à 7 231 et 7 900 en 2015. En 2016, il est redescendu à 6 000. Les juifs représentent 1% de la population française, "soit 470 000 à tout casser", précise Serge Moati dans le Grand Soir 3 ce dimanche.

Dans son livre Juifs de France, pourquoi partir ? à paraître le 18 janvier, le journaliste et écrivain a recueilli le témoignage de ces Français juifs partis vivre dans l'État hébreu. Le moteur principal de cet exil est le climat anxiogène dû aux attentats et le sentiment d'insécurité, ainsi qu'un fort caractère religieux.

"Angoisse générale"

"Il y a eu une sorte d'angoisse générale, un désarroi après l'attaque de l'Hyper Cacher notamment. Il y a une peur qui s'exprime beaucoup sur une France qu'ils ne reconnaissent plus tout à fait", explique Serge Moati.

Il indique aussi qu'il y a 30% des juifs qui reviennent en France environ. "C'est un sentiment d'échec pour eux. Mais il faut savoir qu'en Israël, la vie est rude. C'est une société hyper brutale, hyper libérale. Si vous êtes médecin ou avocat, il faut tout recommencer. Vos diplômes ne sont pas reconnus. Les loyers sont chers. La protection sociale n'est pas aussi forte qu'en France. Un adulte sur cinq est pauvre et un enfant sur trois".

Le JT
Les autres sujets du JT
Serge Moati parle de son livre dans le Grand Soir 3
Serge Moati parle de son livre dans le Grand Soir 3 (FRANCE 3)