Le chorégraphe Benjamin Millepied confirme qu'il quitte l'Opéra de Paris

Le directeur du prestigieux ballet parisien l'a annoncé jeudi dans un communiqué publié sur son compte Twitter.

Le chorégraphe Benjamin Millepied, le 12 décembre 2015 à Los Angeles (Etats-Unis).
Le chorégraphe Benjamin Millepied, le 12 décembre 2015 à Los Angeles (Etats-Unis). (RICH POLK / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Mis à jour le , publié le

Il l'a confirmé jeudi 4 février dans un communiqué. Benjamin Millepied, le directeur de la danse à l'Opéra de Paris, va effectivement quitter cette institution prestigieuse, comme l'avait annoncé des médias français la veille. "Si je démissionne (...) c'est uniquement pour des raisons personnelles, explique-t-il sur son compte Twitter. Mes fonctions de directeur de la danse occupent aujourd'hui une telle place qu'elle réduit considérablement celle, essentielle à mes yeux, de la création et de l'expression artistique."


Benjamin Millepied, qui avait pris ses fonctions en novembre 2014, sera resté à peine plus d'un an à la tête du ballet de l'Opéra de Paris. "Cette responsabilité, je l'ai assumée chaque jour avec pour seul objectif l'innovation au service du rayonnement de l'institution, de l'épanouissement des danseurs", affirme-t-il.

Des propos mal perçus en interne

La greffe à la tête de la compagnie de 158 danseurs avec le chorégraphe n'a pas pris. Selon des sources proches du ballet, ses jugements à l'emporte-pièce, notamment quand il a comparé le ballet à "du papier peint" dans un documentaire diffusé sur Canal+, et son incompréhension des arcanes de la maison, ont creusé le fossé avec une bonne partie du corps de ballet.

"Benjamin n'avait aucune expérience de la direction d'une grande compagnie, ça ne s'invente pas", a observé Brigitte Lefèvre, à qui le chorégraphe a succédé, et qui a dirigé le ballet pendant 20 ans. Le "bon sens" devrait conduire à nommer un ancien danseur du ballet, ajoute-t-elle. Elle-même avait souhaité que le maître de ballet Laurent Hilaire lui succède, un choix qui n'avait pas été suivi en 2014 par le directeur de l'Opéra Stéphane Lissner. Ce dernier doit tenir une conférence de presse jeudi après-midi.