Le centre Pompidou a failli ne jamais fêter ses 40 ans

Le centre Pompidou à Paris a ouvert ses portes il y a 40 ans. Ce musée d'art contemporain est devenu une référence, mais son architecture faisait débat en 1976.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comme la tour Eiffel ou la pyramide du Louvre, il fait partie des grands monuments parisiens. Le centre Pompidou, c'est le plus grand musée d'art moderne du monde, mais le bâtiment ne fait toujours pas l'unanimité. Il y a plus de 40 ans, le plateau Beaubourg était un vaste parking sauvage. En 1969, Georges Pompidou décide de créer un centre d'art moderne révolutionnaire, un musée accessible à tous les publics, toutes les classes sociales. En 1971, l'Italien Renzo Piano est choisi pour ce projet.

Sauvé par Chirac

C'est une architecture radicale qui va sortir de terre. Une sorte d'usine futuriste : 100 000 m², huit plateaux qui s'empilent, une place, des tuyaux, des escalators. Rien à voir avec un musée traditionnel. Dès le départ , le projet provoque la polémique et le rejet de l'opinion. À la mort de Georges Pompidou en 1974, le centre Pompidou est menacé. In extremis, le Premier ministre Jacques Chirac va sauver le projet. 40 ans plus tard, le succès du centre Pompidou ne s'est jamais démenti. Aujourd'hui, il accueille tous les ans plus de trois millions de visiteurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
(BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)