La première réplique intégrale de la grotte de Lascaux ouvrira le 15 décembre

D'une extrême précision, ce chantier a été ouvert il y a plus de trois ans. A terme, il doit permettre aux visiteurs d'observer cette merveille de l'art pariétal, sans endommager la grotte originelle.

Un artisan travaille sur la réplique de la grotte de Lascaux, dont l'ouverture est prévue en décembre 2016.
Un artisan travaille sur la réplique de la grotte de Lascaux, dont l'ouverture est prévue en décembre 2016. (MEHDI FEDOUACH / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les promoteurs de "Lascaux 4" réclament encore un peu de patience. La première réplique intégrale de la célèbre grotte ouvrira ses portes au public le 15 décembre, annoncent-ils, jeudi 3 mars. Aurochs, chevaux, cerfs et autres fabuleux animaux... Les moindres détails seront reproduits à échelle réelle. Présents lors de la visite du chantier, ces journalistes de La Montagne et de Sciences & Avenir ont notamment assisté à la mise en place de l'une des répliques, dont la réalisation a été confiée aux artistes de l'Atelier des fac-similés du Périgord.

A 1,5 km de la grotte originelle, fermée en 1963

Pour le moment, le bâtiment s'apparente encore à une antre de béton. Conçu par le cabinet d'architectes norvégien Snohetta, il est long de 150 mètres, large de 70 et profond de 9. Le Centre international de l'art pariétal Montignac-Lascaux, comme il se nomme officiellement, est installé au pied de la colline de Lascaux. Il se trouve à 1,5 km de la grotte originelle, vieille de 18 000 ans et classée au patrimoine mondial de l'humanité. Depuis plus de trois ans, une trentaine d'artistes travaillent sur les parois, millimètre par millimètre.

Un artiste travaille sur une paroi du futur  "Lascaux 4", le 29 février 2016 à Montignac.
Un artiste travaille sur une paroi du futur "Lascaux 4", le 29 février 2016 à Montignac. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

La grotte de Lascaux avait été fermée au public en 1963 pour éviter les dégradations. La grotte avait d'abord été déclinée en un fac-similé ("Lascaux 2"), qui avait accueilli plus de 10 millions de visiteurs depuis 1983. Depuis 2012, une exposition itinérante parcourait également le monde ("Lascaux 3"). Le coût global de ce nouveau projet "Lascaux 4" est de 57 millions d'euros, financé principalement par le département et la région (16,6 millions chacun), l'Union européenne (12 millions) et l'Etat (4 millions).