Le jeu Monopoly dévoile ses nouveaux pions

Petite révolution en vue pour le jeu de société Monopoly, l'un des plus vendus au monde. De nouveaux pions vont apparaître d'ici quelques mois dans les boîtes. Et ce sont les joueurs qui ont voté et choisi ces nouvelles pièces.

Jeu Monopoly, version anglaise. Photo d\'illustration.
Jeu Monopoly, version anglaise. Photo d'illustration. (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)
logo
Sophie AuvignefranceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

C'est l'un des jeux les plus vendus au monde. Le célèbre jeu de société Monopoly, créé en 1935,  qui vous propose de ruiner vos concurrents à coup d'achats immobiliers, va proposer dès septembre prochain de nouveaux pions. Ce sont les joueurs qui les ont choisis, après une élection lancée en janvier dernier, sur Internet.

Plus de quatre millions de votants

Hasbro, l'éditeur du jeu leur demandait de choisir parmi une soixantaine de nouveaux pions pour remplacer les huit pièces historiques sur la case départ. Parmi les nouvelles propositions : un pion en forme de bisou, de hashtag (#), un téléphone aussi. Mais les joueurs ont tranché. Le groupe a profité du 19 mars, journée mondiale du Monopoly (oui, ça existe) pour révéler les résultats.

Adieu la brouette, la godasse et le dé à coudre. Ces deux derniers faisaient parties des pions d'origine. Ils sont remplacés par trois petis nouveaux : le dinosaure T-Rex, le canard et le pingouin. Bref, les animaux prennent le pouvoir ! Pour les cinq autres pas de changement : un bateau de guerre, un chapeau haut de forme, une voiture, un chien et un chat (le félin remplace depuis 2013, le fer à repasser...).

Un milliard de joueurs dans le monde

Plus de 4,5 millions de personnes ont voté, preuve du succès de ce jeu, encore très populaire. En France, 50 000 boîtes sont vendues chaque année et le jeu est distribué dans 114 pays. Plus d'un milliard de personnes y jouent, ou y ont joué une fois dans leur vie. D'ailleurs, certains n'ont pas hésité à commenter cette petite révolution sur les réseaux sociaux. Une internaute anglaise fait part de sa déception à l'idée de ne plus pouvoir jouer avec la botte, une autre est plutôt excitée à l'idée d'une nouvelle partie avec ses pions favoris (le chat, le pingouin et le T-Rex).