Un hold-up. Les ventes de Grand Theft Auto V ont atteint plus de 800 millions de dollars (près de 592 millions d'euros) pour le seul premier jour de commercialisation. L'éditeur du jeu vidéo, Take-Two Interactive Software, l'a annoncé mercredi 18 septembre. La société, propriétaire du label Rockstar Games sous lequel le jeu est édité, assure qu'il s'agit des ventes les plus élevées jamais enregistrées pour quelque titre que ce soit dans l'histoire de l'entreprise.

Le cinquième opus de la saga GTA est considéré comme le jeu vidéo le plus attendu de l'année. Mardi, il est sorti dans des versions compatibles avec seulement deux consoles : la PlayStation 3 de Sony et la Xbox 360 de Microsoft. Depuis ses débuts, les jeux de cette série ont été vendus à 114 millions d'exemplaires. Grand Theft Auto IV avait rapporté 500 millions de dollars, déjà un record, la semaine après sa sortie en avril 2008. 

1,5 milliard de dollars de recettes attendus en un an

"Les analystes du secteur estiment que GTA V devrait s'écouler à 25 millions d'exemplaires dans le monde lors de sa première année de commer­cia­lisation et générer 1,5 milliard de dollars de chiffre d'affaires (1,1 milliard d'euros) en une seule année", écrit Le FigaroA titre de comparaison, "l'autre mastodonte du marché, Call of Duty, édité par ­Activision Blizzard, avait récolté 1 milliard de dollars de recettes en seulement deux semaines avec son opus Black Ops 2", sorti à Noël 2012, rappelle le journal.

Le jeu vidéo le plus cher jamais réalisé -  la presse avait évalué le coût de la création de GTA V à plus de 270 millions de dollars (près de 200 millions d'euros) soit un budget comparable à celui des blockbusters hollywoodiens - pourrait peut-être bientôt établir un nouveau record.