Les algues arrivent dans nos assiettes

Les grands cuisiniers commencent à s’intéresser à l'algue comme un légume à part entière.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Alors que les algues comptent parmi les plats courants en Asie, elles arrivent également dans nos assiettes. Des autorisations sanitaires ont même été données pour onze variétés différentes, dont la plupart se trouvent en Bretagne.

"Elle n'est pas salée, elle est juste iodée"

Sur l'île-de-Brehat, les algues poussent sur une corde de 50 mètres, durant six mois. "Gros avantage des algues, c'est qu'elles vont pousser sans prendre de terre arable. On n'a pas de pesticides, on n'a pas d'engrais et on n’a pas besoin d'eau douce non plus pour avoir quelque chose qui deviendra peut-être un légume de la mer un jour", note Christophe Caudan, cultivateur de la mer.

Ce nouveau légume intéresse particulièrement le chef cuisinier Mathieu Kergourlay. "Même si elle vient directement de la mer, elle n'est pas salée, elle est juste iodée", se réjouit le professionnel qui l'utilise déjà dans quelques plats.

Le JT
Les autres sujets du JT