Gastronomie : les insectes sont-ils la nourriture de notre avenir ?

En Thaïlande, les élevages d'insectes se développent de manière exponentielle, et la demande grandit aussi. France 2 vous fait découvrir la dégustation de scorpions, sauterelles et autres grillons.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Les insectes consommés frits sont des mets très appréciés en Thaïlande. Sur Khaosan Road, l'artère touristique de Bangkok, les stands d'insectes pour vacanciers sont nombreux. On y déguste des vers à soie, des punaises, des scorpions, des araignées... "C'est génial, ça fait un peu comme des crevettes", jurent des touristes français qui ont goûté des sauterelles.

Autrefois réservés aux plus pauvres, les insectes sont devenus des éléments clés de l'alimentation des Thaïlandais. On en trouve dans tous les plats et les étals de vendeurs se multiplient sur les marchés. Jaroon Rodpai, grossiste depuis 25 ans, confie : "C'est délicieux et facile à cuire. Il suffit de les frire. Il n'y a besoin de rien d'autre qu'un peu de sauce soja. Et si vous voulez ajouter des piments, c'est possible aussi. C'est facile à manger".

Très faciles à cultiver

"C'est bon pour la santé, c'est plein de protéines. C'est devenu très populaire", jure un couple de restaurateurs. En Thaïlande, on compte 20 000 fermes spécialisées dans les insectes. Jai Pollasen est spécialisée dans les grillons, qui ne coûtent presque rien à cultiver. Elle gagne 1 000 euros par mois, soit deux fois plus que si elle élevait des poulets. "J'en suis sûre : c'est la nourriture du futur, pour le monde entier", assure-t-elle.

Le JT
Les autres sujets du JT