Seine-Saint-Denis: une histoire américaine au festival Banlieues Bleues

Napoleon Maddox, invité du festival séquano-dionysien, Banlieues Bleues, raconte son histoire familiale, une plongée à l'époque de l'esclavage, travail mené avec des jeunes de La Courneuve.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il est venu de Cincinnati (Etats-Unis) jusqu'à La Courneuve pour présenter sa dernière création. Napoleon Maddox raconte l'histoire de ses arrières grands-tantes, deux soeurs siamoises nées esclaves au XIXe siècle. Christine et Millie McCoy sont nées en 1851 en Caroline du Nord à l'époque de l'esclavage. Siamoises par le bassin, elles furent vendues puis exposées comme bêtes de foire dans des cirques à travers l'Europe.

Un projet spécial

Mais alphabétisées puis éduquées, elles ont appris à chanter set sont devenues de vraies artistes, gagnant argent et célébrité. "Toute leur vie, elles ont affronté l'exclusion avec fierté et dignité", confie Napoleon Maddox. Dans les coulisses, les élèves du collège Jean-Vilar de La Courneuve répètent l'introduction du spectacle. L'histoire de Millie et Christine est celle d'une émancipation par l'art, un projet original sur la mémoire et l'exclusion créé spécialement pour le 34e festival Banlieues Bleues de Seine-Saint-Denis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Napoleon Maddox
Napoleon Maddox (France 3)