Le prix de ce tableau augmente au fur et à mesure que vous le regardez

Cette installation, intitulée "La Valeur de l'Art", est exposée à la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis).

La Valeur de l'art, de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau, exposée à la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) du 15 janvier au 4 avril 2015.
La Valeur de l'art, de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau, exposée à la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) du 15 janvier au 4 avril 2015. (AURELIE CENNO)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment évalue-t-on la valeur d'une œuvre ? Pourquoi pas avec un critère original : le temps passé à la regarder ? Les artistes suisse et français Christa Sommerer et Laurent Mignonneau ont pris ce postulat au pied de la lettre et ont créé une installation étonnante, rapporte Rue89. Leur tableau est présenté à l'exposition d’art numérique de la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis). Et son prix augmente à chaque fois qu'un visiteur s'arrête devant.

Le duo a acheté la toile dans une vente aux enchères et l'a équipée "d'un petit boîtier avec une imprimante thermique et un capteur de mouvement", explique Rue89. "Ils ont ensuite calculé la valeur de l’œuvre, en additionnant ce qu’ils avaient payé pour la toile, le coût des matériaux et le temps passé à la construire", ajoute le site.

Un ticket de caisse géant

A chaque fois qu'une personne s'approche de l'installation, intitulée La Valeur de l'art, l'imprimante crachote un nouveau prix sur le ticket de caisse géant.

La Valeur de l'art, de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau, exposée à la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) du 15 janvier au 4 avril 2015. 
La Valeur de l'art, de Christa Sommerer et Laurent Mignonneau, exposée à la Maison populaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) du 15 janvier au 4 avril 2015.  (AURELIE CENNO)

De quoi interroger "ironiquement [sur] la valeur dans une économie de l’attention", analyse Rue89. L'œuvre sera vendue au dernier montant imprimé à la fin de l'exposition, prévue le 4 avril.