A quoi ressemble le cerveau d'Albert Einstein ? Il n'est "étonnamment, pas particulièrement gros", selon le quotidien britannique The Guardian. Il serait plus petit en tout cas, que celui du meurtrier Edward Ruloff, condamné à mort en 1870 après avoir tué sa femme, sa fille, sa belle-sœur, sa nièce et un commerçant new-yorkais.

Des tranches de ces matières grises "remarquables" sont visibles, parmi d'autres, à la Wellcome Collection de Londres, à partir du jeudi 29 mars, pour l'exposition "The Mind as matter" (L'esprit comme matière). "C'est fascinant d'être confronté à de vrais cerveaux", comme celui d'Albert Einstein, raconte la commissaire d'exposition Lucy Shanahan, "d'un côté cela ne dit pas grand-chose de l'élaboration de sa théorie de la relativité, mais de l'autre, cela force à s'arrêter et à réfléchir sur ce qui se passe dans notre propre tête."

Sont également exposés le cerveau de la suffragette Helen Gardener, qui souhaitait démonter la théorie selon laquelle les hommes ont un cerveau plus gros que celui des femmes, ainsi que l'un des plus vieux cerveaux conservés, datant de l'Egypte antique.