Imaginez. Vous faites la queue devant votre cinéma de quartier, bien décidé à aller voir 6e sens ou son équivalent du XXIe siècle, quand soudain... Les portes s'ouvrent, déversant sur le pavé les spectateurs de la séance précédente : "Tu te rends compte, Bruce Willis était mort depuis le début !" Trop tard, vous vous êtes fait bêtement "spoiler", c'est-à-dire révéler la fin avant d'avoir vu le film.

Cette scène, vous la vivez quotidiennement sur internet où les bavards pullulent, vous privant de toute surprise, qu'il s'agisse de sport, de littérature, de cinéma ou de la dernière série en vogue.

Attention, spoiler : voici 5 façons d'empêcher autrui de vous gâcher le suspense.

1Passez Facebook sous silence

Sur internet, votre principal ennemi en matière de spoiler sont les réseaux sociaux, à commencer par Facebook où, à chaque instant, un statut ou le simple commentaire d'un ami d'ami peut suffire à vous gâcher le plaisir. A plus forte raison si vous attendiez bien sagement la diffusion sur les écrans français de la dernière série américaine à la mode, par exemple Game of Thrones, quand tout le monde autour de vous la télécharge illégalement. Dans ce cas précis, vous aurez toujours un minimum de 24 heures de retard par rapport à la diffusion aux Etats-Unis, si ce n'est des semaines, voire des mois. Et dans ce laps de temps, le danger est omniprésent.

Pour y remédier, si vous utilisez le navigateur Chrome, votre meilleure option consiste à installer l'extension Silencer.

 

Une nouvelle icône vient s'ajouter à gauche de la barre d'adresse de votre navigateur, à partir de laquelle vous allez pouvoir passer sous silence ou plutôt faire disparaître tous les posts contenant les mots-clés qui vous mettent en alerte. Par exemple, "Game of Thrones" ou "GOT".

Mais pour prendre la pleine mesure de cette extension, vous aurez tout intérêt à utiliser l'un des nombreux packs proposés par défaut par les développeurs du programme en fonction de l'actualité. Pour y accéder, cliquez sur l’icône du programme, puis sur le bouton "Mute packs" puis sélectionnez celui qui vous intéresse dans la liste. La semaine dernière, le pack le plus populaire des deux côtés de l'Atlantique était celui de la finale du championnat NBA.

 

Sur Facebook, l'effet est spectaculaire puisque tout les statuts et commentaires suspects disparaissent de votre timeline comme de votre fil d'actualité.

 

 

Au passage, vous pouvez également détourner le programme pour vous débarrasser des contenus sponsorisés et de certaines publicités, en ajoutant au cas par cas les mots-clés correspondants.

2Filtrez le contenu sur Twitter

En théorie, Silencer fonctionne aussi bien avec le service Twitter qu'avec Facebook. En pratique, c'est loin d'être le cas, au moins dans la configuration sous laquelle nous l'avons testé. S'il fait bien disparaître les tweets contenant les mots interdits, il provoque également un rafraîchissement perpétuel de la page qui rend la navigation assez désagréable.

 

D'autres applications promettent de vous rendre un service identique sur le site de microblogging. C'est tant mieux, puisque Twitter est le pire ennemi de qui voudrait se ménager le suspens et ce ne sont pas les inconditionnels de l'émission Top Chef qui le contrediront.

 

L'application Twivo, annoncée en mai comme une nouvelle panacée tardant à voir le jour, l'alternative la plus efficace se nomme TweetDeck. Ce programme vous permet d'accéder à votre compte Twitter sans passer par votre navigateur, mais en accédant à ses paramètres, il vous offre bien d'autres possibilités. Comme par exemple d'escamoter de votre fil, tous les posts contenant potentiellement des spoilers.

Pour filtrer certains mots-clés (par exemple #Spoiler, #GOT, ou encore l'expression "Game of Thrones"), Cliquez sur le roue en bas à gauche de votre fenêtre TweetDeck, puis choisissez l'option "Settings". Un pop-up apparaît au centre de l'écran. Sélectionnez alors l'onglet "Global Settings". Dans le menu déroulant des filtres, choisissez l'option "text content" puis ajoutez les mots-clés indésirables un par un. A partir de cet instant, vous pourrez encore vous faire piéger au détour d'un lien mal signalé, mais les posts contenant les termes choisis n’apparaîtront plus.

3 Débarrassez-vous des commentaires d'article

Quand on est fan d'une série télévisée, on est tenté d'aller lire tout ce qui s'y rapporte, à commencer par les blogs spécialisés, par exemple le Monde des Séries, ou les nombreux articles de presse qui lui sont dédiés.

 

En général, sur les sites sérieux, les spoilers sont proscrits ou tout du moins signalés en amont de la lecture, pour vous permettre d'y échapper. Mais ce qui vaut pour l'article lui-même devient caduc au bas de la page dans la section des commentaires. Un "scroll down" un peu leste et le drame est vite arrivé.

Pour vous en prémunir, il faudra passer par une autre extension judicieusement baptisée CommentBlocker. Elle est aussi bien disponible pour Chrome que pour le navigateur Firefox.

 

Une fois installée, l'icône s'affiche cette fois directement dans votre barre d'adresse à droite de l'url du site que vous visitez. Cette même icône viendra ensuite remplacer, dans les pages que vous visitez, les sections réservées aux commentaires des articles.

Cela vaut pour tous les sites, y compris Facebook et il peut s'avérer fastidieux d'avoir à activer et à désactiver sans cesse l'extension selon les pages que vous visiterez.

4 Essayez YouTube en version allégée

L'autre piège mortel pour les amoureux du suspens, réside justement dans les commentaires spécifiques du site YouTube, qui ne manquent pas d'agrémenter la moindre bande annonce. Une extension spécifique peut vous venir en aide dans ce cas précis. Elle porte une fois encore un nom évocateur : No YouTube Comments pour Chrome, et fait exactement ce que son titre promet. 

Si vous utilisez le navigateur FireFox, vous pourrez passer par l'extension YouTube Comment Snob. Cette fois, vous aurez de nombreuse options à disposition. De la plus radicale : désactiver tous les commentaires, à la plus fine en définissant vous-même des mots-clés à éviter.

5. Partout ailleurs, fermez les yeux

Aucune solution n'est fiable à 100 %, et sorti des blogs, des sites de presse, de YouTube et des réseaux sociaux, vous naviguerez le plus souvent en eau trouble. Il est sans doute inutile de vous déconseiller de vous aventurer sur les forums spécialisés, qu'il s'agisse de sport, de séries ou d'émission de télévision.

L'application Simple Profanity bien que recommandée sur de nombreux sites s'avère totalement inefficace en se contentant de masquer les mots interdits mais pas leur contexte.

 A défaut, vous pourrez toujours essayer des solutions de censure radicales comme l'extension Chrome TinyFilter. Pour la paramétrer, cliquez sur l'icone qui apparaît en haut à droite de votre navigateur. Vous pourrez ici bloquer certain mots-clés ou certains sites tout entiers. Chaque fois que vous voudrez visiter une page contenant un mot interdit, vous aurez droit à un écran blanc agrémenté d'un message d'avertissement.

 

 

 Et si vous avez depuis longtemps renoncé à éviter l'inévitable, vous pouvez tout aussi bien vous rendre directement sur le site Etenfaitalafin.fr, un site diabolique dont les desseins limpides nous dispensent de vous faire un dessin.