L'acteur britannique Robert Pattinson, ou "Bob" (uniquement pour les très proches), pourtant habitué des tapis rouges depuis l'explosion du phénomène "Twilight", s'est avoué intimidé, vendredi 25 mai, par ses débuts cannois avec le cinéaste canadien David Cronenberg, pour "Cosmopolis".

En compétition pour la Palme d'or, "Cosmopolis", fable sur la fin du capitalisme adaptée d'un roman de Don DeLillo, le montre en jeune milliardaire consommateur de sexe et dépourvu d'émotions dans une ville de New York en proie au chaos. Il était l'invité du JT de 20 heures ce vendredi, avec Laurent Delahousse.

Robert Pattinson à Cannes, le vendredi 25 mai 2012.
Robert Pattinson à Cannes, le vendredi 25 mai 2012. (VALERY HACHE / AFP)