VIDEO. Retour sur la carrière de Mireille Darc, la femme fatale du cinéma français

L'actrice, disparue à 79 ans, s'était aussi essayée à la chanson et avait réalisé plusieurs documentaires.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle aura incarné pendant deux décennies la femme fatale du cinéma français. L'actrice Mireille Darc s'est éteinte lundi 28 août, à l'âge de 79 ans. Sa famille a annoncé sa disparition à RTL. Franceinfo revient en images sur la carrière de la comédienne.

>> Retrouvez les réactions et les hommages dans notre direct.

Au début des années 1960, c'est une petite brune qui débute à la télévision. Venue de Toulon, où elle a suivi des cours d'art dramatique, la jeune comédienne monte à Paris. Un impresario la remarque et lance sa carrière.

"Un amour total" avec Alain Delon

L'actrice désormais blonde qui décroche un petit rôle aux côtés de Louis de Funès dans Pouic-Pouic devient rapidement tête d'affiche. Et le réalisateur Georges Lautner lui offre plus d'une douzaine de rôles dans autant de films (Les Barbouzes, Laisser aller…, C'est une valse, Mort d'un pourri…).

C'est sur les plateaux de cinéma qu'elle rencontre Alain Delon, en 1968. Ils vivront ensemble pendant quinze ans "un amour total", confie-t-il. Mireille Darc s'essaie aussi à la chanson, avec Serge Gainsbourg notamment, et joue au théâtre ou à la télévision. Elle traverse aussi des épreuves – deux opérations du cœur – et se lance dans une seconde carrière de documentariste pour raconter d'autres histoires que la sienne.

Mireille Darc dans \"L\'homme pressé\", réalisé par Edouard Molinaro en 1977.
Mireille Darc dans "L'homme pressé", réalisé par Edouard Molinaro en 1977. (ADEL PRODUCTIONS / ARCHIVES DU 7EME ART / AFP)