Faut-il vraiment donner le statut de "princesse Disney" à Leia ?

Une pétition a été lancée en ce sens après la mort de l'actrice Carrie Fisher. 

La princesse Leia (Carrie Fisher) dans l\'épisode IV de \"Star Wars\", sorti en 1977. 
La princesse Leia (Carrie Fisher) dans l'épisode IV de "Star Wars", sorti en 1977.  (KOBAL / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Princesse Leia, Cendrillon, Raiponce... même combat ? Près de 100 000 personnes ont signé une pétition pour que l'un des personnages-phares de la Saga Star Wars, dont l'interprète Carrie Fisher est morte d'une crise cardiaque fin 2016, soit érigé au rang de "princesse Disney". "Après la perte tragique de Carrie Fisher, nous avons le sentiment que la seule chose juste à faire pour Disney serait d’outrepasser sa règle qui consiste à ne considérer que les princesses animées comme princesses officielles et de faire de Leia une princesse à part entière", écrit l'internaute à l'origine de cette pétition, Cody Christensen. "Ce serait une façon merveilleuse de se souvenir de Carrie et un moyen d’accueillir chaleureusement l’une des nouvelles propriétés de Disney adulée par des millions de personnes", poursuit ce fan inconditionnel, demandant à Bob Iger, patron de Disney, une cérémonie officielle pour introniser Leia et un service funéraire spécial en mémoire de Carrie Fisher. 

Si l'initiative est louée par certains, elle est décriée par d'autres, qui y voient une façon d'enfermer le personnage dans un rôle étriqué. Franceinfo passe en revue les arguments des uns et des autres. 

Oui, ce serait la rendre (encore plus) immortelle

Actuellement, le panthéon des princesses Disney compte onze héroïnes, princesses de naissance, par mariage ou en raison de leur héroïsme. Cela va de Blanche-Neige à Cendrillon en passant par Jasmine (Aladdin) et Merida (Rebelle). Comme l'écrit Première, "pour beaucoup de signataires, cette initiative apparaît comme une très bonne idée car Leia Organa représenterait une princesse Disney par excellence. C’est une figure féminine forte, altruiste et indépendante, qui se bat corps et âme pour ses idéaux, à savoir la liberté et le triomphe du Bien contre le Mal".

Sur le site Geek Exchange, Cody Christensen explique sa démarche : "J’ai cinq filles qui regardent constamment des films de princesses Disney. Chez nous, nous sommes très fans de toutes les princesses actuelles, mais je pense que Leia en serait une formidable et un modèle pour mes filles."  

Lui conférer le statut de princesse Disney serait ainsi une façon de renforcer son statut d'icône (badass certes) et de la rendre encore un peu plus immortelle.

Non, Leia risque de devenir un produit marketing

La création de la franchise "Disney Princess" dans les années 90 relève avant tout d'une stratégie marketing et financière, pour pouvoir décliner les personnages Disney en poupées en plastique, rappelle le quotidien Orlando Sentinel. Comme l'indique de son côté 20 Minutes, "cette gamme fait régulièrement l’objet de critiques, notamment de la part des mouvements féministes américains. La firme est accusée d’uniformiser l’image des princesses sur les produits dérivés par rapport à celle choisie dans les films."

En février 2016, le youtubeur Jonathan Carlin avait fait une vidéo exposant les raisons pour lesquelles Leia n'était pas adaptée au moule de la princesse Disney. A commencer par le fait qu'elle soit incarnée par une actrice et donc pour toujours associée à cette personne. L'humanité et la mortalité des acteurs les rendent moins adaptés au culte intemporel des princesses officielles, expliquait-il. Leia n'est définitivement pas un produit. 

Non, Leia et Carrie Fisher sont beaucoup plus qu'une princesse

Non seulement Leia a déjà le statut de princesse, mais elle est beaucoup plus que cela. Comme le site Quartz l'a relevé après la sortie du dernier volet de la saga, Rogue One, nous devrions voir en elle autant "une femme politique, le leader d'un mouvement de résistance et un soldat". D'ailleurs, elle acquiert le rang de générale dans l'épisode VII. Les studios Walt Disney ont beau avoir racheté en 2012 Lucasfilm pour plus de 4 millions de dollars, ce n'est pas parce qu'ils détiennent les droits de la saga intergalactique imaginée par George Lucas qu'ils peuvent enfermer les personnages sous des étiquettes estampillées Disney. A la rigueur, suggère Orlando Sentinel, il serait plus judicieux de faire de Carrie Fisher une "légende de Disney", comme cela avait été fait pour George Lucas en 2015 (Disney Legends est un programme lancé en 1987 par la Walt Disney Company pour récompenser les hommes et les femmes qui ont contribué de manière émérite à l'entreprise)

Carrie Fisher en convenait elle-même, son personnage lui a échappé au fil du temps. Si l'actrice de 60 ans s'amusait de voir des fans réclamer le statut de princesse Disney pour Leia, c'était pour tourner en dérision la rencontre entre deux univers éloignés, rappelle Vanity Fair. "Maintenant, je vais aller à ces réunions princesses Disney, ironisait-elle lors de la Comic Convention deux ans plus tôt dans l'Indiana. Et je peux les aider, vous savez, à atteindre leur moi réel et puissant... Vous serez surpris quand vous verrez Cendrillon la prochaine fois."