Maître Yoda se retrouve par erreur dans un manuel scolaire d'Arabie Saoudite

Un montage photographique, sur lequel le maître jedi de "Star Wars" apparaît aux côtés du roi Fayçal en 1945, a été inclus par erreur dans un livre scolaire saoudien. 

Une représentation de Yoda lors de l\'exposition \"Star Wars Identities\" à Vienne (Autriche), le 17 décembre 2015. 
Une représentation de Yoda lors de l'exposition "Star Wars Identities" à Vienne (Autriche), le 17 décembre 2015.  (LEONHARD FOEGER / REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les lycéens saoudiens ont fait une drôle de découverte cette semaine, en ouvrant leur livre de sciences sociales. En plein chapitre sur les Nations unies, plusieurs élèves ont découvert une image pour le moins surprenante, rapporte le New York Times (lien en anglais). Une page présentait une photographie du roi Fayçal en 1945, avec à ses côtés Yoda, le célèbre maître jedi des films Star Wars

Le montage, une image en noir et blanc, montre le roi Fayçal, alors prince et ministre saoudien des Affaires étrangères, en train de signer la Charte des Nations unies à San Francisco (Etats-Unis), en 1945. Près de lui siège Maître Yoda, le célèbre personnage de la saga cinématographique. Comment ce montage, réalisé par l'artiste saoudien Abdullah Al Shehri - surnommé Shaweesh - est-il arrivé dans un manuel scolaire de sciences sociales ? La question reste encore sans réponse. 

Excuses du ministre de l'Education

"Je suis celui qui l'a réalisé, mais je ne suis pas celui qui l'a inclus dans le livre", a réagi Abdullah Al Shehri, interrogé par le New York Times. Cette image appartient à une série de montages que l'artiste à réalisés, mélangeant des photographies historiques avec des icônes de la pop culture. Ce dernier a souhaité créer un montage avec Yoda et le roi Fayçal car ils sont pour lui "sages, forts et toujours calmes", a-t-il expliqué auprès de la BBC (lien en anglais). "Je ne voulais pas du tout offenser le roi", a tenu à ajouter Abdullah Al Shehri. 

Le ministre de l'éducation saoudien, Ahmed al-Eissa, s'est excusé de cette "erreur accidentelle" sur Twitter, jeudi 21 septembre. "Le ministère a commencé à imprimer une copie corrigée" du manuel, a-t-il affirmé, ajoutant que les autorités tentaient toujours de déterminer l'origine de cette erreur. L'artiste reste quant à lui très surpris que son montage ait pu apparaître dans un manuel scolaire. "Quelqu'un aurait du vérifier l'image avant d'imprimer !", a-t-il réagi auprès de la BBC.