Le réalisateur Claude Miller, en septembre 2009, à Lille (Nord).
Le réalisateur Claude Miller, en septembre 2009, à Lille (Nord). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Le cinéaste Claude Miller est mort à l'âge de 70 ans après plusieurs mois de maladie, mercredi 4 avril au soir, selon une de ses maisons de production, Les Films du 24. Il avait notamment réalisé La Meilleure Façon de marcher (1976), Garde à vue (1981)L'Effrontée (1985) et Un secret (2007).

Sa carrière a été marquée à la fois par "des polars sombres et des films solaires sur l’enfance", comme l'expliquent nos confrères de Culturebox. Dès son premier long métrage, La Meilleure Façon de marcher, en 1976, Claude Miller se fait remarquer. Interprété par Patrick Dewaere et Patrick Bouchitey, ce drame, qui se déroule dans une colonie de vacances, met en scène le sadisme et la fascination d'un moniteur qui soupçonne un de ses collègues d'homosexualité.

La consécration arrive en 1982, quand Garde à vue, huis clos haletant, est auréolé de quatre César, dont un pour Michel Serrault (qui partage l'affiche avec Lino Ventura et Romy Schneider). En 1985, L'Effrontée vaut notamment à Charlotte Gainsbourg le César du meilleur espoir féminin. En 1998, Claude Miller reçoit la reconnaissance du cinéma international avec le Prix du jury au festival de Cannes pour La Classe de neige, histoire bouleversante d'un enfant assailli de fantasmes macabres et de souvenirs douloureux. Voici son parcours résumé en cinq scènes cultes... 

Le face à face Michel Serrault-Lino Ventura, dans Garde à vue

 La "blague de Gérard", dans La Meilleure Façon de marcher

La chanson Sara Perche Ti Amo, dans L'Effrontée

Jean-Pierre Marielle a comme "une envie de bourrer", dans Le Sourire 

L'aveu brûlant de Bernard Giraudeau à Ludivine Sagner, dans La Petite Lili

... et une vidéo de deux minutes.

(Marie-Jo Jouan, France 2)