James Cameron est fasciné par les grandes profondeurs. Il les a déjà explorées au cinéma dans Abyss et Titanic. Et entre deux projets hollywoodiens, il leur a consacré des documentaires comme Volcans des abysses ou Aliens of The Deep. Le réalisateur canadien se lance désormais un défi inédit : il veut descendre à bord d'un sous-marin dans la fosse des Mariannes, le point le plus profond de la croûte terrestre actuellement connu.

L'Everest englouti

Cette fosse est une sorte de longue cicatrice de 2 550 km de long dans l'océan Pacifique. Le fond de cet abysse se trouve à plus de 11 000 mètres sous le niveau de l'eau, à quelque 320 km au sud-est de l'île américaine de Guam. Une profondeur dans laquelle pourrait être englouti l'Everest, "seulement" 8 850 mètres de haut. Selon le National Geographic, il s'agit de l'endroit "le plus hostile" du globe, plongé dans une obscurité permanente.

Le fond de la fosse des Mariannes est connu sous le nom de Challenger Deep, en référence à l'expédition du Challenger, un navire océanographique, menée en 1875 par la Royal Navy. Il n'a été atteint qu'une seule fois. Le 23 janvier 1960, le lieutenant Don Walsh, de la marine américaine, et l'océanographe suisse Jacques Piccard ont passé 20 minutes à cet endroit, à bord du bathyscaphe Trieste.

Un sous-marin spécial pour six heures dans la fosse

Le réalisateur de 57 ans, qui a 72 plongées à son actif dont douze pour tourner Titanic, prévoit, lui, d'y passer six heures. Il doit plonger seul, à bord d'un mini sous-marin de huit mètres de long baptisé Deepsea Challenger. Ce submersible, qui a nécessité huit années de recherches, est capable de résister à des pressions énormes. Il est à découvrir dans ce reportage de CNN. 

La mission est un projet conjoint entre James Cameron, le fabricant de montres de luxe Rolex, et National Geographic qui explique, dans un film mis en ligne sur YouTube, que la descente durera 90 minutes. Et annonce une plongée "dans les prochaines semaines".

 

Une expédition scientifique et cinématographique

Une fois au fond de l'océan, le créateur d'Avatar et d'Aliens procédera à une collecte d'échantillons biologiques et géologiques. "Les profondes fosses sont les dernières frontières non explorées de notre planète, avec des richesses scientifiques suffisantes pour alimenter un siècle d'explorations", explique-t-il.

James Cameron filmera aussi le fond marin en 3D grâce à de puissants projecteurs. L'expédition doit faire l'objet d'un documentaire qui devrait être diffusé en salles et sur la chaîne de télévision de National Geographic. Le public pourra suivre l'aventure sur le site Deepsea Challenge, sur Facebook et sur Twitter

Le réalisateur indique qu'il est "inquiet bien sûr". Mais "c'est une bonne chose quand on est un explorateur". Et de comparer : "Quand on fait un film, tout le monde a lu le script et on sait ce qui va arriver."