"Gangsterdam" choque avec son "viol cool", Kev Adams défend une blague au "quatrième degré"

Cette comédie française est sous le feu des critiques depuis sa sortie, mercredi, en raison de plusieurs scènes jugées choquantes.

L\'affiche du film \"Gangsterdam\", de Romain Levy, sorti en salle le 29 mars 2017.
L'affiche du film "Gangsterdam", de Romain Levy, sorti en salle le 29 mars 2017. (STUDIOCANAL)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un film "adominable", selon 20 Minutes. Le long-métrage Gangsterdam fait polémique depuis sa sortie, mercredi 29 mars, en étant notamment accusé de faire l'apologie du viol. Une réplique de Durex, rôle joué par Côme Levin, est particulièrement mise en cause. Le personnage lance cette phrase à son ami Ruben, interprété par le très populaire Kev Adams, lorsqu'ils arrivent chez la femme de leur ennemi.

Je te parlais du viol cool. Pas du viol triste où ça chiale, ça crie, ça porte plainte.

Durex

dans "Gangsterdam"

"Un viol 'cool' n'existe pas !"

"Un viol 'cool' n'existe pas ! C'est un crime, dénonce Emmanuelle Piet, présidente du Collectif féministe contre le viol, interrogée par 20 Minutes. La menace, la contrainte et la violence n'ont rien de cool. Si on imagine un viol cool, ça s'appelle une relation sexuelle consentie, ce n'est donc pas un viol."

Ce genre de phrases relève d’une culture où on pense qu’on l’avait bien cherché, que ça plaît aux femmes de se faire traiter comme des objets.

Raphaëlle Rémy-Leleu, porte-parole d’Osez le féminisme

à "20 Minutes"

Ce passage du film a également été abondamment dénoncé sur les réseaux sociaux.

"C'est super drôle"

Interrogé par 20 Minutes, Alain Attal, producteur du film, a dit trouver la blague "super drôle parce que Durex est cintré". "Le personnage de Durex est antisémite, homophobe, sexiste, raciste, mais il est horrible avec tout le monde, donc cela ne me gêne pas", a fait valoir Kev Adams auprès du site de La Dernière heure.

Il faut prendre ça au quatrième degré. Quand il parle de viol cool, par exemple, c’est n’importe quoi. Cela ne veut rien dire.

Kev Adams

dans "La Dernière heure"

Et le comédien d'énumérer : "Tout comme cela ne veut rien dire de s’étonner d’un juif qui ne sait pas conduire une Porsche. Ou de dire que les Arabes sont tout le temps des voleurs. Le personnage est choquant en soi." Pas sûr que ça suffise à convaincre les spectateurs.