Yousry Nasrallah : "Les militaires et les islamistes ont peur de l'art et des femmes"

Le réalisateur égyptien a présenté hier soir son film "Après la bataille" en compétition officielle. Un film qui évoque les événements de la place Tahrir, les espoirs et les frustrations de la jeunesse égyptienne.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

"C'est avec  ce matériau-là qu'on fait du cinéma , explique Yousry Nasrallah, avec ce qui vous préoccupe, ce qui vous touche totalement ". Les événements de ces derniers mois en Egypte constituent selon le cinéaste "un enjeu extrêmement dramatique ".
Pourquoi une fiction et pas un documentaire ? "On peut aller beaucoup plus loin dans l'investigation des émotions avec une fiction ", affirme Yousry Nasrallah.

Le réalisateur d'Après la bataille se veut raisonnablement optimiste pour la suite : "La révolution ne fait que commencer. Mais déjà quelque chose de fondamental est arrivé : cet acharnement (des Egyptiens) à ne plus se laisser humilier ".