Cannes : Netflix, un "passager clandestin" du festival ?

Le Festival de Cannes (Alpes-Maritimes) a débuté son opus 2017. Julie Beckrich se trouve en direct sur place et nous relate une première polémique autour du géant américain Netflix.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Cannes (Alpes-Maritimes) est de nouveau au centre des attentions avec son fameux festival. Une première polémique concerne cette année le film Okja réalisé par Bong Joon-ho pour le géant américain Netflix. "On regarde des films dès 8h30 du matin, et le moins qu'on puisse dire c'est que la projection du jour était très agitée. En fait c'est un problème technique qui a perturbé les dix premières minutes du film entraînant des sifflés et des huées. L'ironie du sort c'est qu'il s'agissait d'un film Netflix déjà au coeur de la polémique ici. Tout l'enjeu c'est de savoir si un film distribué par la plateforme de streaming qui ne sera donc pas distribué en salle a sa place au Festival de Cannes", relate Julie Beckrich.

La réaction des professionnels du cinéma

"Netflix ne doit absolument pas rentrer dans le système. Il dit : 'C'est moi qui produit, je fais ce que je veux.' Faites ce que vous voulez sur votre plateforme, mais à ce moment-là ne venez pas profiter de la notoriété du plus grand festival de cinéma au monde. Pour moi, Netflix est un passager clandestin, actuellement, du Festival de Cannes", réagit Richard Patry, le président de la fédération nationale des Cinémas français.

Le JT
Les autres sujets du JT
Netflix a été lancé en France et dans d\'autres pays européens, comme l\'Allemagne, la semaine du 15 septembre 2014.
Netflix a été lancé en France et dans d'autres pays européens, comme l'Allemagne, la semaine du 15 septembre 2014. (PICTURE ALLIANCE / AFP)