Cannes : naissance de la polémique Netflix

Au Festival de Cannes, le cas Netflix divise au sein même du jury. Le président, Pedro Almodovar, refuse d'offrir la Palme d'Or à un film non distribué en salle. C'est le début d'une grande polémique.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le film Okja ne sera jamais diffusé sur grand écran. Ce film, du réalisateur sud-coréen Bong Joon-Ho, est en compétition ce vendredi 19 mai à Cannes et est diffusé uniquement sur Netflix.

Un choix qui créé la polémique sur la croisette. Le président du jury, Pedro Almodovar, estime que ce serait un paradoxe d'attribuer une palme à un film uniquement distribué en streaming loin des salles obscures. Mais la position divise.

"Nous ne pouvons pas prendre des films pour de fausses raisons"

"Ce n'est pas une méthode, c'est une position morale. Cannes est le plus grand festival du monde, nous avons vu plus de 2 000 films, donc nous ne pouvons pas prendre des films pour de fausses raisons", indique Thierry Frémaux, directeur du Festival de Cannes.

Cannes c'est aussi la quinzaine des réalisateurs avec en ouverture Un beau soleil intérieur de Claire Denis. Juliette Binoche y incarne une femme de 50 ans à la recherche de l'amour. L'amour thème indémodable du festival.

Le JT
Les autres sujets du JT
Netflix est disponible dans 190 pays, dont la France, depuis le 6 janvier 2015.
Netflix est disponible dans 190 pays, dont la France, depuis le 6 janvier 2015. (ELISE AMENDOLA / AP / SIPA)