Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'Autonomie, et Benoît Hamon, ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire, ont ironisé vendredi 4 janvier sur la menace de Brigitte Bardot de demander la nationalité russe si les autorités françaises décidaient d'euthanasier deux éléphantes malades à Lyon.

Interrogés sur les déclarations de l'ex-actrice et militante de la cause animale, les deux ont répondu sur le ton de l'humour, dans la cour de Matignon, à l'issue d'un séminaire sur l'emploi. "Elle pourra demander Gérard Depardieu en mariage, ce sera formidable", a lancé Benoît Hamon. Pour sa part, Michèle Delaunay a déclaré qu'elle avait "une longue liste de personnes qu'[elle] voudrai[t] voir en Russie", ajoutant aussitôt : "Je ne la connais pas personnellement. Non, je ne l'avais pas mise en haut de la liste." Et d'ironiser : cette liste, "je ne la confierai que par l'intermédiaire d'un avocat. Mais j'ai du monde".

Benoît Hamon, le ministre de l'Economie sociale et solidaire, le 17 octobre 2012 à Paris.
Benoît Hamon, le ministre de l'Economie sociale et solidaire, le 17 octobre 2012 à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)