L'équipe du film italien "Reality", en conférence de presse à Cannes, vendredi 18 mai 2012. 
L'équipe du film italien "Reality", en conférence de presse à Cannes, vendredi 18 mai 2012.  (VIRGINIA MAYO / AP / SIPA)

Il suivra le festival depuis sa cellule. L'acteur Aniello Arena, principal rôle masculin dans  Reality, le seul film italien en compétition officielle à Cannes, n'a pu se rendre sur la Croisette, a indiqué vendredi 18 mai son metteur en scène. Et pour cause, le comédien est incarcéré.

Initié à la comédie en détention

Tous les acteurs sont là, sauf lui : à la conférence de presse avec l'équipe du film, le metteur en scène, Matteo Garrone, a rappelé qu'"Aniello Arena est membre de la Compagnia della Fortezza, constituée de détenus".

A ce titre, "il a obtenu l'autorisation de nous rejoindre pour le tournage, mais pas celle de venir à Cannes", a-t-il ajouté, sans indiquer la raison de son incarcération. Cette compagnie a été fondée il y a plus de vingt ans à la Maison d'arrêt de Volterra, dans la province de Pise. C'est là qu'Aniello Arena a entamé une carrière d'acteur en 2001.

Un vrai CV d'acteur

Le metteur en scène Armando Punzo, qui dirige la compagnie, a fréquemment confié des rôles à Arena dans ses pièces, adaptées de Shakespeare ou de Brecht. L'acteur a même été autorisé à prendre part aux tournées. 

Aniello Arena a également tourné dans deux films italiens dont Un Tigre parmi les singes, de Stefano Incerti (2009), avant d'être embarqué sur le film de Matteo Garrone, en lice pour la Palme d'or.  En 2008, le metteur en scène avait obtenu le Grand Prix à Cannes pour Gomorra, puissant tableau de la mafia calabraise.