INTERNET - Un titre acheté sur iTunes n'est pas vraiment possédé. C'est ce qu'a le mérite de souligner une plainte contre Apple, que compte adresser Bruce Willis.

D'après le Sun (article en anglais) dimanche 2 septembre, l'acteur américain de 57 ans entend pouvoir léguer sa collection musicale à ses trois filles, Rumer, Scout et Tallulah. Or, souligne le journal britannique, les utilisateurs d'iTunes "empruntent", plus qu'il ne possèdent, la musique payée en ligne. Les fichiers achetés par un utilisateur sont accessibles à l'écoute, mais ne peuvent être transférés vers un autre compte. A la mort du héros de Die Hard, sa descendance en perdrait tout le bénéfice.

La star chercherait à plaider la cause de ceux qui téléchargent. D'autant qu'Apple peut "geler" le compte d'un utilisateur soupçonné de partager ses titres avec d'autres, affirme le tabloïd.

Mise à jour du 4 septembre 2012

Il faut croire que plus d'un journaliste rêve de poursuivre Apple. Le lendemain de la publication de cet article, le Guardian a révélé qu'il s'agissait d'une invention du tabloïd. L'épouse de l'acteur américain a, de son côté, démenti sur Twitter. Toutes les excuses de la rédaction.