Croisière : une semaine à bord du plus grand paquebot d'Europe

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 21/05/2013Durée : 00h40

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Un voyage a bord du fleuron de la construction navale made in France. A bord du plus grand paquebot d'Europe, qui vient de sortir des chantiers navals de Saint-Nazaire. atériaux et attractions haut de gamme, 4.000 personnes a bord.

C‘est un immeuble flottant. 18 étages, 1750 cabines, 6000 personnes à bord. Le navire est sorti des chantiers de Saint-Nazaire depuis 2 mois.

Le "Preziosa" c'est le plus gros paquebot de croisière des mers européennes. Il mesure 68 m de haut, plus que l'Arc de Triomphe. 333 m de long, c'est plus que la hauteur de la Tour Eiffel.

Le patron de ce mastodonte c'est le commandant. Piloter un navire de 140 O00 tonnes, c'est un défi.

Il faut tourner, entrer entre les bateaux dans des ports étroits.

Partir en croisière, ce rêve était inaccessible pour cette famille.

10 minutes à se perdre dans les couloirs et trouver leur chambre.

Le petit va dormir sur le balcon, et nous on sera bien.

Une suite parentale standard.

La salle de bain, il n'y a rien à redire. Magnifique. C'est un hôtel qui se déplace et nous amène dans d'autres pays.

1200 euros pour eux trois, c'est le tarif pour une semaine. Exercice de sécurité pour les 4400 passagers. C'est une obligation depuis le naufrage du Costa Concordia. Chaque passager doit essayer son gilet. Un moment angoissant pour certains.

Moi ça me stresse, j'ai les mains moites. J'ai vu le capitaine, j'étais contente. Il est présent sur le bateau.

C'est parti pour une semaine de croisière en Méditerranée. De Marseille a Barcelone en passant par l'Italie et la Tunisie. 4 piscines, 12 jaccuzis, une salle de sport et un Spa. 6 restaurants qui servent 15 O00 repas chaque jour. Pour faire tourner cette machine, il faut beaucoup de stocks. 8 tonnes de sel, 15 tonnes de riz.

1300 personnes de 40 nationalités assurent l'intendance. Ils gagnent entre 1200 et 1300 euros net par mois. Un salaire qu'ils auraient du mal à obtenir chez eux. Cette formule de vacances séduit de plus en plus. En 10 ans, le nombre de touristes en croisière a double dans le monde. En France, il progresse de 10% chaque année depuis 2009.

Le navire a coûte 600 millions d'euros à la compagnie. La recette, remplir au maximum les cabines, en proposant des tarifs attractifs, 100 euros parjour et par personne. Les croisiéristes préfèrent remplir leurs bateaux en cassant les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT