VIDEO. Andy Murray, tennisman et féministe

L'Ecossais est très à cheval sur la parité hommes-femmes dans le tennis. Un journaliste, qui a minimisé la part du tennis féminin dans l’histoire récente, en a fait les frais en conférence de presse à Wimbledon.

Voir la vidéo
avatar
Benoît JourdainFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est plus facile pour moi de communiquer avec les femmes." Andy Murray n’est pas macho. C’est même tout le contraire. Elles ont toujours eu un rôle important dans la carrière de l’actuel numéro un mondial. Donc, quand un journaliste oublie dans sa question l’importance des sœurs Williams, l’Ecossais le reprend de volée.

"Sam est le premier joueur américain à atteindre les demi-finales d’un Grand Chelem depuis 2009… Comment décririez-vous…

-  Joueur masculin.

- Je vous demande pardon.

- Joueur masculin, non ?

- Oui, premier joueur masculin. C’est exact."

Son combat pour l’égalité

Eliminé en quarts de finale de Wimbledon, Murray n’avait pas le cœur à rire sur un sujet aussi important. Fervent défenseur de la parité entre les hommes et les femmes dans le tennis, un combat qu’il avait lui-même qualifié de "féministe", il avait été le premier joueur du top 5 à choisir une femme, Amélie Mauresmo, comme entraîneure. Il avait même tiqué devant les propos de Novak Djokovic qui avait assuré que les hommes devaient toucher plus d’argent que les femmes.

Le joueur écossais Andy Murray et la joueuse américaine Serena Williams lors du tirage au sort de l\'US Open 2013
Le joueur écossais Andy Murray et la joueuse américaine Serena Williams lors du tirage au sort de l'US Open 2013 (MIKE STOBE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)