Pour ne pas rendre copie blanche au bac d'histoire-géo, un candidat écrit sur la condition des homosexuels en Tchétchénie

Le lycéen avait fait l'impasse sur le sujet d'histoire. Il a préféré choisir un thème de son choix et a tweeté le brouillon de sa copie.

Un lycéen lors de l\'épréuve de philosophie du baccalauréat, à Paris, le 15 juin 2017.
Un lycéen lors de l'épréuve de philosophie du baccalauréat, à Paris, le 15 juin 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mauvaise surprise pour ce lycéen lorsqu'il a découvert les sujets de l'épreuve d'histoire-géographie au baccalauréat, vendredi 16 juin. Faustin avait misé sur la géographie en épreuve majeure. Mais c'est le sujet d'histoire qui est tombé, et il avait fait totalement l'impasse dessus. Cet élève de terminale L au lycée Douanier-Rousseau à Laval (Mayenne) a eu peur de rendre copie blanche. Il a alors choisi d'écrire sur le sort des homosexuels en Tchétchénie, rapporte le HuffPost, samedi.

Des milliers de retweets

"Je ne m'y attendais pas du tout. Je pensais que ça allait être une épreuve majeure en géographie et mineure en histoire, raconte-t-il au HuffPost. Je craignais la copie blanche et je devais rester au moins une heure dans la salle, donc je me suis dit : 'Autant mettre ce temps à profit'. Puis j'ai pensé au contexte du monde actuel, à la Tchétchénie, et j'ai décidé d'écrire dessus parce que c'était important pour moi."

Sur Twitter, son message a été retweeté des milliers de fois et a a provoqué de nombreuses réactions. Certains approuvent l'initiative. D'autres sont très critiques sur la démarche et sur le fond de la copie.