Australie : Melbourne, la ville la plus agréable du monde ?

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 21/03/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Vous vous posez peut-être la question de tenter l'aventure ailleurs, loin de la France. Mais où poser vos valises? Où trouverez-vous une qualité de vie exceptionnelle? Eh bien, selon "The Economist", la ville la plus agréable au monde se trouve en Australie.

Comme un heureux mélange d'Amérique et d'Europe. Melbourne, la ville la plus agréable du monde, selon le classement de "The Economist". Environnement, sécurité, transports, culture, une trentaine de critères une trentaine de critère où Melbourne s'impose depuis 3 ans face à 140 villes testées dans le monde. Dans cette cité de 4 millions d'habitants, au carrefour des eaux du Pacifique et de l'océan Indien, impossible ou presque de trouver un habitant qui ne soit pas fier d'être de Melbourne.

Il y a de la culture, c'est cosmopolite, les gens sont relax.

La vie nocturne est vraiment sympa, vous pouvez faire la fête ici comme nulle part ailleurs.

Melbourne, c'est un centre financier entouré de quartiers résidentiels entrelacés d'innombrables parcs, l'une des villes les plus vertes du monde, et ce n'est pas cette famille qui dira le contraire. Trois ans qu'elle est installée dans la 3e ville d'Australie où vivent désormais plus de 15.000 français, souvent séduits par les grands espaces situés au coeur même de la ville.

On y respire bien, on y vit bien, et c'est ça qui fait que Melbourne est la ville la plus agréable du monde. Cela regorge d'activités culturelles, sportives, gustatives.

Avec ses 4 enfants, elle est arrivée de Paris mais pour elle, Melbourne a un énorme avantage: la ville est relativement préservée de la petite et grande délinquance. C'est l'une des métropoles les plus sûres du monde.

On n'est pas stressés concernant les agressions, le racket. On pense à des choses plus importantes que sa propre sécurité. Ça change tout, parce qu'il n'y a pas de stress, pas d'angoisse.

Son mari est cadre dirigeant d'une filiale d'un grand groupe français, mais pas question pour lui de mettre la pression sur ses salariés locaux, l'effet serait contre-productif dans une ville où le taux de chômage n'atteint pas les 6%.

Il y a beaucoup moins de stress pour les employés car s'ils ne sont pas contents sur les conditions de travail Uavaüou travail ou s'ils considèrent que la société prend une trop grande part dans leur existence, ils démissionnent et prennent un autre travail. Il y a un bien meilleur équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, et les gens ne considèrent probablement pas leur travail comme la chose la plus essentielle dans leur vie.

Car pour les Melbourniens, la vraie vie, c'est ça, le grand air. Nous sommes au festival So frenchy, so chic. Créé il y a 3 ans, il accueille uniquement des artistes français, comme ici Féfé. Près de 5.000 personnes qui, pour la majorité pourtant, ne connaît rien ou presque à la chanson française. Mais peu importe, la musique live fait partie de l'ADN de Melbourne, plus de 400 lieux de concerts, une densité unique au monde dans une ville qui semble ne connaître aucun répit culturel.

On a le.

On ale sentiment.

On a le sentiment que Melbourne est une ville festival, il y a toujours un événement culturel.

Des festivals de musique, de vin, de gastronomie, il se passe toujours quelque chose.

Ce festival précisément, c'est Jean-François Ponthieux qui l'a créé. Un amoureux de la musique française qui importe en Australie la pop hexagonale. Pour lui, la ville est épargnée par ce qu'il aime appeler les micro-stress de la vie.

J'ai vécu à Paris pendant 8 ans. Le métro, c'était difficile à prendre, on ne pouvait pas faire de bruit chez soi. Cela crée une animosité entre les gens. Ici, on n'a pas ce problème, les gens ont de l'espace pour vivre, et cela crée des rapports qui sont beaucoup plus relax entre les gens.

Alors, Melbourne est-elle un paradis sur terre? Pas tout à fait, la ville est l'une des plus chères du monde et pour les Australiens, il y pleut un peu trop. Pour la petite histoire, sachez que c'est Vienne et Vancouver qui complètent le podium des villes les plus agréables du monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==