Apollo 11 : des hommes sur la Lune

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 20/07/2014Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quatre ans de travaux seront nécessaires pour qu'elle puisse répondre aux normes de sécurité et d'hygiène.

Il était nécessaire de garder un établissement dans Paris intra-muros, pour le Tribunal de grande instance de Paris. 800 places seront créées en 2019.

Unique prison dans la capitale, sa fermeture temporaire a aussi une conséquence regrettable: les détenus sont désormais incarcérés dans d'autres prisons de la région parisienne, déjà connues pour leur surpopulation carcérale.

Vous êtes sans doute nombreux à vous rappeller du 20 juillet 1969. Il y a 45 ans, la mission Apollo 11 emmenait les premiers hommes sur la Lune.

Ilya4.

Il y a 45 ans, deux hommes ont décroché la Lune.

Buzz Aldrin filmé par Armstrong.

Uastronaute.

L'astronaute Jean-Pierre Haigneré n'oubliera jamais cette nuit-là. Il avaü avait alors 21 ans et s'apprêtait a devenir pilote de chasse.

J'étais sur le quai de la gare de Dijon et on écoutait cela avec un transistor. Rien que de les entendre, de savoir qu'ils étaient en train de marcher sur la Lune. Tout ce qui était au-delà du ciel bleu, c'était le domaine des rêves.

Lui qui a fait deux missions dans l'espace et passé plus de six mois dans la station russe Mir se met à la place de trois astronautes américains au moment du décollage.

On est hyper concentré, on se prépare depuis des années pour ce genre de choses. Et leurs chances de revenir étaient probablement supérieures à 50% mais pas proches des 80"/o. Il n'y avait pas d'ordinateurs puissants. Donc, tous les programmes, tous les systèmes électriques, les signaux, les valves, tout cela était calculé à la règle à calcul. Ce.

documentaire regorge d'images d'archives étonnantes et inédites en France sur les préparatifs de la mission Apollo11. Jusqu'à la fabrication très artisanale de l'équipement des cosmonautes par ces petites mains de l'espace.

Son savoir-faire, sa précision de travail, l'exploit sur la Lune n'aurait pas été possible sans cela.

L'histoire a oublié les couturières, tout comme elle a oublié le troisième homme de cette mission, Michael Collins, resté en orbite autour de la Lune. 500 millions de téléspectateurs avaient ce jour-là la tête dans les étoiles. Et comme il n'y a qu'une première fois, 45 ans après, ce rêve de l'homme fait naître un regret dans la voix de notre astronaute.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==