Votre animal de compagnie vous aime-t-il pour la vie ?

Un chat est revenu chez ses maîtres, en Bretagne, plus de dix ans après sa disparition. L'occasion pour francetv info d'expliquer les mécanismes de la mémoire affective chez nos chats, nos chiens...

Si votre chat s'est attaché à vous, il peut vous reconnaître, même si plusieurs années se sont écoulées depuis votre dernière rencontre.
Si votre chat s'est attaché à vous, il peut vous reconnaître, même si plusieurs années se sont écoulées depuis votre dernière rencontre. (PHOTOGRAPHY BY BOBI / FLICKR SELECT / GETTY IMAGES)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il a disparu dix ans. Puis il est revenu. Un chat baptisé Olive a fait son retour chez ses maîtres, lundi 20 janvier, dans leur maison de Plérin (Côtes-d'Armor). Il est venu se frotter à la jambe du propriétaire des lieux. "Quand j'ai vu ses yeux, je me suis dit : 'Sûr, c'est le nôtre.' Et il reconnaissait sa maison. C'était Olive", s'est enthousiasmé Patrick Le Roux.

Le maître a donc reconnu son chat. Mais le félin, lui, l'a-t-il reconnu ? Peut-il (encore) éprouver de l'affection pour lui ?

L'odeur, madeleine de Proust des chats et des chiens

Notre mémoire sensorielle est basée sur nos cinq sens. Pour les animaux, c'est un peu différent. Comme l'expliquait la vétérinaire et chroniqueuse animalière Marie-Claude Bomsel le 14 novembre 2012 sur France 2, il existe de nombreuses formes de mémoire chez les animaux. Et chacun a la sienne.

( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)
Les chiens et les chats identifient leur maître puis le reconnaissent grâce à son apparence, et surtout à son odeur. "Cette odeur est liée à l'émotion, qui elle-même active la mémoire. L'odeur fonctionne donc comme une madeleine de Proust pour les chiens et les chats", explique Valérie Dramard, vétérinaire comportementaliste et notamment auteure du Comportement du chat de A à Z, contactée par francetv info. Ainsi, l'animal de compagnie identifie son maître comme un "être d'attachement".

Chez les mammifères, cet attachement se développe d'abord avec la mère, à la naissance. Puis, à partir de deux mois, l'animal déploie de multiples liens. Si vous l'adoptez jeune, l'attachement sera profond. "Plus l'attachement est précoce, plus il sera tenace, souligne Valérie Dramard. Pour que l'attachement se développe, il faut que le maître soit là."

Il ne revient pas forcément pour vous

Mais un chat ou un chien éloigné de vous peut-il parcourir des kilomètres parce qu'il vous aime et que vous lui manquez ? La réalité est un peu plus nuancée. Le chat rentre chez lui pour retrouver ses habitudes et son confort, indique un article de Slate mis en ligne en 2011. Les histoires de chats qui marchent des centaines de kilomètres pour retrouver leur maître restent anecdotiques.

De son côté, "le chien peut retrouver le chemin jusqu'à chez lui, sur de courtes distances, porté par deux motivations : l'appartenance au groupe que forment ses maîtres et ses congénères (...) et l'aspect territorial, car il veut retourner sur son lieu de vie", ajoute le site d'information. Pour retrouver leur chemin, les canidés s'orientent avant tout grâce au champ magnétique terrestre, selon une étude de chercheurs allemands et tchèques.

Si, comme Olive, le chat part pendant dix ans, l'attachement ne disparaît pas. Votre compagnon à moustaches peut vous reconnaître, même si plusieurs années se sont écoulées depuis votre dernière rencontre. "En dix ans, l'animal se créé une nouvelle vie. Il développe de nouveaux attachements. Mais il peut revenir à son domicile s'il est chassé de son nouveau territoire. Le chat retrouve alors son maître, et l'attachement qu'il a développé pour lui se réveille", affirme Valérie Dramard.

Les animaux sauvages aussi se souviennent de vous

Un éléphant - ou plutôt une éléphante, car ce sont surtout les femelles qui portent la mémoire chez ces pachydermes - peut se souvenir de vous, même dix ans après vous avoir rencontré, indique Marie-Claude Bomsel. "Les éléphants ont de la mémoire parce qu'ils ont une longue vie [jusqu'à 60 ans], parce qu'ils sont extrêmement sociaux, et parce qu'ils ont besoin de transmission de connaissances, notamment pour conduire le groupe aux points d'eau", explique-t-elle.

Autre exemple : un gorille qui a grandi dans un parc en Angleterre avant d'être relâché dans la jungle africaine a reconnu l'homme qui l'a élevé, cinq ans après leur séparation. Comme on le voit dans une vidéo, lorsqu'il l'a revu, le gorille a montré des marques d'affection, comme un chat ou un chien le ferait.

"L'attachement est le propre des mammifères", souligne Valérie Dramard. Et tant pis pour les amateurs de mygales ou de serpents, qui ne bénéficieront pas autant d'affection de leur animal en retour.