VIDEO. Une concentration de requins dans les eaux israéliennes

Les autorités ont dû interdire aux plongeurs de s'approcher de ces espèces protégées.

Voir la vidéo
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les ailerons se multiplient dans les eaux israéliennes. Des dizaines de requins nagent actuellement dans des eaux chaudes de la Méditerranée près d'une centrale électrique sur la côte du nord du pays. A tel point que les autorités ont dû interdire aux plongeurs de s'approcher de ces espèces protégées, lundi 23 janvier.

La centrale électrique de Hadera utilise l'eau de mer pour refroidir ses turbines et rejette ensuite cette eau réchauffée. Cela attire des requins gris et des requins sombres dont certains peuvent atteindre dix mètres de long.

Une population pourtant en baisse en Méditerranée

Cette présence sous-marine a créé la sensation chez des plongeurs israéliens à la recherche du grand frisson, motivés par l'idée de nager au milieu de ces squales et de les prendre en photo. Mais l'autorité israélienne des parcs naturels et l'association israélienne de plongée sous-marine ont publié, lundi, une mise en garde pour interdire aux plongeurs de s'approcher des requins afin d'assurer leur sécurité comme celle des prédateurs.

Le nombre de requins présents dans les eaux chaudes sur la côte méditerranéenne d'Israël a augmenté de façon régulière ces dernières années alors que cette population décroît en Méditerranée. "Nous ne savons pas expliquer pourquoi ces requins viennent dans ces eaux chaudes, a expliqué une écologiste marine de l'autorité des parcs naturels. On sait juste qu'ils aiment ça, ils entrent dans le courant et tournent en rond comme dans une danse. Ils le font peut-être parce qu'ils s'amusent."

Des requins photographiés à Hadera (Israël), le 23 janvier 2017.
Des requins photographiés à Hadera (Israël), le 23 janvier 2017. (JACK GUEZ / AFP)