VIDEO. Une association dénonce "l’océan de souffrance" derrière les murs de l’abattoir d’Alès

Dans une vidéo, publiée par l'association L214, on découvre les terribles conditions dans lesquelles sont tués cochons, vaches, chevaux ou encore moutons. Attention, ces images peuvent choquer.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les images sont difficilement soutenables. L'association de défense des animaux L214 publie, mercredi 14 octobre, une vidéo filmée dans l'abattoir d'Alès (Gard) qui dénonce "un carnage quotidien, d'une effroyable cruauté envers les animaux". L'association indique que "les chevaux ont le crâne fracassé au pistolet. Certains sont encore conscients lorsqu'ils sont suspendus pour être saignés". Et "les moutons ont la gorge cisaillée en pleine conscience. Leurs congénères se font découper sous leurs yeux". Les militants ont décidé de porter plainte pour cruauté envers les animaux.

Manquement aux règles d'hygiène

Ces images ont été tournées clandestinement sur une dizaine de jours dans le courant 2015, rapporte Le Point. L'association dispose ainsi de plus de cinquante heures de prises de vue "nettes et précises sur ce qui se déroule entre les murs de ces ateliers". Interrogé par l'hebdomadaire, le vétérinaire Gilbert Mouthon, un expert auprès des tribunaux, estime que ces images révèlent des "risques sanitaires considérables", avec des animaux "maculés de matière fécale". Il note également que les animaux ont encore le cœur qui bat lorsqu'ils sont saignés et que les germes peuvent alors passer par la plaie et contaminer la viande.

Les abattoirs d\'Alès (Gard), le 30 août 2013.
Les abattoirs d'Alès (Gard), le 30 août 2013. (BORIS HORVAT / AFP)