Un Lorrain sauvé par son chat après avoir laissé le barbecue allumé

Cet homme de 34 ans aurait pu être intoxiqué au monoxyde de carbone si son chaton ne l'avait pas réveillé.

Alors que la fumée envahissait l'appartement, le chaton de 6 mois s'est mis à donner des coups de pattes à son maître pour le réveiller. (Photo d'illustration)
Alors que la fumée envahissait l'appartement, le chaton de 6 mois s'est mis à donner des coups de pattes à son maître pour le réveiller. (Photo d'illustration) (JOHANNES EISELE / AFP)

Mis à jour le , publié le

Emmanuel Boistol peut dire merci à Pussy. Cet habitant d'Ottange (Moselle) a été sauvé, dimanche 21 février, par son petit chat, rapporte Le Républicain Lorrain

Alors qu'il revient d'une soirée qui s'est terminée à l'aube, cet ancien pompier de 34 ans est pris d'une fringale. Mais plutôt que de prendre un bol de céréales, il préfère allumer le barbecue électrique installé dans le salon et se préparer des saucisses grillées. Problème : le temps de la cuisson, l'homme s'endort sur son canapé.

"La pièce était noire de fumée"

Heureusement, son ange gardien à quatre pattes veillait. Le chaton de 6 mois s'est mis à lui donner des coups de pattes sur le visage pour le réveiller. "Le chat m’a carrément secoué. Il me donnait des coups au visage, sur les joues, mais sans les griffes, comme quand il veut jouer sans faire mal. Premier réflexe, je le balaye, j’étais encore dans le coaltar. Quand j’ai ouvert les yeux, je ne voyais plus rien, j’étais comme dans un brouillard très épais. La pièce était noire de fumée et des flammes sortaient du barbecue", raconte Emmanuel au Républicain Lorrain.

Une fois arrivés, les pompiers sont formels : Emmanuel a frôlé l'intoxication au monoxyde de carbone. "Là, c’est clair, sans le chat, j’y restais", confie-t-il. Ce père de famille mesure la chance qu'il a eue. La soirée aurait pu virer au drame : ayant prévu de sortir, il avait fait garder son fils par ses grands-parents cette nuit là.