Rhinocéros blanc tué à Thoiry : l'inquiétante flambée du braconnage

À Thoiry (Yvelines), un rhinocéros a été tué dans son enclos par des malfaiteurs qui lui ont arraché sa corne. La ministre de l'Écologie Ségolène Royal a saisi la justice pour délit d'atteinte à espèce protégée.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est pour cette corne de 20 centimètres que Vince a été abattu de trois balles dans la tête. Ce magnifique rhinocéros blanc était arrivé à Thoiry (Yvelines) il y a trois ans. Les braconniers, armés, ont pu s'introduire de nuit à l'intérieur de cette cabane où dormaient les animaux, malgré les alarmes, la vidéosurveillance, et les murs d'enceinte. "Le criminel qui est venu, il était derrière la barrière, derrière la porte, donc il a tiré au-dessus de la porte, parce que c'est à peu près à hauteur d'épaule, donc le rhinocéros ne pouvait rien faire", explique Colomba de la Panouse, directrice générale déléguée du Groupethoiry.

Une corne probablement sciée à la tronçonneuse

Dans l'enclos, les deux autres rhinocéros ont été épargnés. La corne de Vince a été sciée, probablement à la tronçonneuse. "Ce sont des actes de braconnage qu'on ne voyait malheureusement qu'en Afrique, où les animaux sont à l'état sauvage. Les zoos sont censés être des sanctuaires, donc si maintenant les braconniers vont dans les zoos pour ce stupide trafic...", se désole Thierry Duguet, directeur général du groupe Thoiry.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les cornes de rhinocéros sont vendues entre 40 000 et 50 000 euros le kilo sur le marché noir.
Les cornes de rhinocéros sont vendues entre 40 000 et 50 000 euros le kilo sur le marché noir. (AlainGuerrier / Horizon Features / Leemage)