WWF appelle à une "action urgente" pour protéger les trente derniers marsouins de Californie

L'association de protection de l'environnement WWF France s'inquiète de la disparition des marsoins du golfe de Californie, au Mexique, dont la population a chuté de 90% entre 2011 et 2016.

Le marsoin du golfe de Californie est un un mamifère marin en voie de disparition.
Le marsoin du golfe de Californie est un un mamifère marin en voie de disparition. (CC BY PAULA OLSON, NOAA)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'association de défense de l'environnement WWF France appelle mardi 16 mai, dans un communiqué, à une "action urgente" pour protéger les trente derniers marsouins qui vivent au nord du golfe de Californie au Mexique, site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco.

La population a chuté de 90% en cinq ans 

Le rapport du WWF alerte sur la condition et la survie de ces mamifères marins dont la population a chuté de 90% entre 2011 et 2016. "Nous avons découvert l’existence du marsouin de Californie il y a seulement 60 ans, et pourtant il est déjà en voie d’extinction à cause de l’homme. Constater que sa population est si faible nous rappelle que nos efforts pour le protéger ne sont pas suffisants. Si nous n’agissons pas dès aujourd’hui, ce marsouin disparaîtra à jamais", s'alarme Jorge Rickards, directeur général par intérim au WWF Mexique, dans le communiqué.

Menacés par les filets des pêcheurs

La disparition de ce mammifère marin est causée principalement par les filets maillants, un attirail utilisé pour la pêche commerciale dans les océans. Régulièrement, des marsouins périssent, piégés accidentellement dans ces filets. Or, l'interdiction en vigueur au Mexique sur l'utilisation des filets maillants devrait être levée à la fin du mois de mai, ce qui constitue "la menace principale pour cette espèce", selon le WWF.

L'association appelle le gouvernement mexicain à interdire définitivement ces techniques de pêche, mais aussi à préserver le golfe de Californie. L'organisme a également fait appel aux institutions internationales, telles que la convention du patrimoine mondial de l’Unesco, pour tenir le Mexique comme responsable s’il n'entreprend pas "des actions concrètes et immédiates" pour protéger le haut golfe de Californie, qui concentre à lui seul la moitié de l'activité de pêche au Mexique.

Le 9 mai dernier, l'association de défense de l'environnement avait lancé la campagne sur le marsouin de Californie sur les réseaux sociaux et appelé les citoyens du monde entier à écrire au président mexicain Peña Nieto pour dénoncer la situation.