Nicolas Hulot veut faire "cesser" le braconnage de l'ortolan dans les Landes

Le ministre de la Transition écologique et solidaire réclame un renforcement de la lutte contre la chasse du bruant ortolan, un oiseau migrateur placé sur la liste des espèces protégées dans les Landes.

Un bruant ortolan pris dans le piège d\'un chasseur. 
Un bruant ortolan pris dans le piège d'un chasseur.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a annoncé dans un communiqué publié mardi 8 août, avoir demandé au préfet des Landes de renforcer les moyens de lutte contre le braconnage du bruant ortolan, un oiseau migrateur placé sur la liste des espèces en danger. "La pratique du braconnage des ortolans est illégale, elle doit cesser", explique-t-il.

"Aucune tolérance aux pratiquants"

"Nicolas Hulot a donné instruction au préfet des Landes de renforcer toutes les mesures de surveillance, de contrôle et de verbalisation, tant à l’égard des braconniers que des intermédiaires qui se livreraient à un trafic et de n’accorder, comme l’an dernier, aucune tolérance aux pratiquants", précise le communiqué.

La chasse du bruant ortolan, pratiquée par certains chasseurs à la fin de l'été, est interdite depuis 1979. Ce cousin du moineau est classé espèce protégée depuis 1999.
Le nombre de bruants ortolans a drastiquement diminué depuis 1980 en raison de l'urbanisation galopante, de la chasse et du dérèglement climatique.