Environnement : l'extinction des espèces animales s'accélère

Une étude récente révèle que la Terre a perdu la moitié de ses espèces animales en l'espace de 40 ans.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'agriculture intensive, l'exploitation forestière ou encore l'urbanisation galopante sont autant de facteurs qui anéantissent les animaux. Selon une étude récente, près de la moitié des espèces animales ont disparu de la surface du globe en seulement 40 ans. "Il y avait 100 000 guépards au début du XXe siècle. Il n'en reste plus que 7 000 aujourd'hui", explique Nicolas Chateauneuf sur le plateau de France 2. Quant aux lions, on en compte 35 000, contre 200 000 en 1950.

20 à 30 ans pour inverser la tendance

"Nous assistons en fait à un effondrement des populations, mais aussi des territoires", poursuit le journaliste, qui cite en exemple le territoire du lion en Afrique qui s'est réduit comme peau de chagrin. Et la situation n'est pas meilleure en France. Le chardonneret, un petit oiseau qui vit dans nos campagnes, a vu son espèce fondre de 40% en seulement 10 ans. "Le risque est de voir s'effondrer des écosystèmes qui rendent souvent de très nombreux services à l'humanité", comme les abeilles sans qui il n'y aurait pas de plantes. "Il reste 20 à 30 ans pour inverser la tendance", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un guépard court dans la savane, le 21 janvier 2016 à Masai Mara (Kenya).
Un guépard court dans la savane, le 21 janvier 2016 à Masai Mara (Kenya). (MICHEL & CHRISTINE DENIS-HUOT / BIOSPHOTO / AFP)