Kenya : les rhinocéros sous protection

Dans le parc de Nairobi, au Kenya, les rhinocéros sont surveillés de très près. Sur le continent africain, ils ne sont plus que 25000.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Kenya, le parc de Nairobi est un sanctuaire de rhinocéros. Chacun d'entre eux y est surveillé de très près pour lutter contre la menace du braconnage. Sur l'ensemble du continent africain, il n'en reste que 25 000. C'est pourquoi l'agence kenyane de conservation de la nature veille au moindre détail . "Nous capturons des rhinocéros dans le parc de Nairobi pour mettre des encoches d'oreille, des marques d'identification qui aident nos équipes de sécurité à surveiller les rhinocéros", précise Dominic Mijele, vétérinaire.

60000 dollars le kilo

L'encochage, réalisé tous les trois ans, est une pratique cruciale pour la protection des rhinocéros."Si l'un d'eux manque à l'appel, on sait qu'on doit se mettre à sa recherche", ajoute le vétérinaire. Les rhinocéros sont les cibles privilégiées des braconniers. La poudre réalisée à partir de leur corne est très prisée dans la médecine asiatique. Elle se vend 60000 dollars le kilo, plus cher que l'or.

Des rhinocéros du zoo de Thoiry (Yvelines), le 7 mars 2017.
Des rhinocéros du zoo de Thoiry (Yvelines), le 7 mars 2017. (CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS)