Braconnage à Thoiry : Vince, un rhinocéros blanc a été tué pour sa corne

Hier, mardi 7 mars, la découverte de Vince, rhinocéros blanc abattu de trois balles, les cornes sciées, au sein même du parc zoologique de Thoiry dans les Yvelines, a suscité l'indignation. 

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ces deux rhinocéros l'ont échappé belle, mais leur compagnon d'enclos, Vince, un mâle de cinq ans, a eu moins de chance. Mardi 7 mars au matin, il a été retrouvé ici, mort, tué de trois balles dans la tête, les cornes tronçonnées. Comme l'explique le directeur du parc,"ça n'est jamais arrivé en France ni en Europe, on est totalement sous le choc". Pour ses supposées vertus aphrodisiaques ou ses pouvoirs contre le cancer, une seule corne de rhinocéros se négocierait aux alentours de 40 000 euros. 

Moins de 5000 rhinocéros noirs dans le monde

Une valeur marchande qui cause la perte de l'espèce. "Il reste moins de 20 000 rhinocéros blancs, moins de 5000 rhinocéros noirs, ce sont des espèces qui subissent actuellement un très fort prélèvement, le commerce de cornes a été interdit en 1977", explique Jacques-Olivier Barthes, directeur communication WWF. Pourtant, en 2011, en France, le musée de Blois (Loir-et-Cher) avait vu sa tête de rhinocéros volée à même le mur. Le Muséum d'Histoire naturelle de Paris, lui, avait fait le choix d'enlever les cornes de ses spécimens en exposition pour les protéger de l'appétit des voleurs.
Le JT
Les autres sujets du JT
Deux rhinocéros se promènent dans le parc animalier de Thoiry (Yvelines), le 1er août 2002.
Deux rhinocéros se promènent dans le parc animalier de Thoiry (Yvelines), le 1er août 2002. (MARTIN BUREAU / AFP)