Cinq mauvaises nouvelles pour la planète

Incendies, chasse des loups et des ours polaires, fonte des glaces... Tour d'horizon des mauvaises nouvelles écologiques de 2017.

Voir la vidéo
avatar
Brut.France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La loi de Trump en Alaska

Trump autorise depuis avril la chasse des loups, des ours polaires et de leurs petits, même en période d’hibernation. Les élus républicains de l’Alaska, soutenus par le principal lobby des armes la National Rifle Association, ont réussi à faire passer cette loi qui permet de chasser les ours… Jusque dans leur tanière.

Série d’incendies au Canada

Depuis 5 mois, des feux de forêt ravagent la Colombie Britannique, dans l’ouest du pays. C’est le plus grand incendie de l’histoire pour cette région. Les incendies causent des dégâts environnementaux sur plusieurs années.

Presque plus de guépards au Zimbabwe

En 16 ans, le nombre de guépards dans le pays est passé de 1200 à 170. L’urbanisation et le braconnage en sont les causes principales.

Fonte de la banquise en Arctique

Selon la revue National Climate Change, la banquise se réduit de 13,4% par décennie. Certaines températures dans la région ont pointé à 20 degrés au-dessus des normales.

Désastre sous-marin au Golfe du Mexique

En août, l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique a découvert la plus grande « zone morte » jamais repérée dans l’océan. L’absence d’oxygène y a détruit toute forme de vie.