Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Ouvriers d'abattoirs : des bourreaux ou des hommes ?

L’association pour la protection animale L214 diffuse régulièrement des images chocs dénonçant les maltraitances dans les abattoirs français. Comment les expliquer ? Quelles conséquences pour les salariés et les entreprises concernés ?

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis 2015, l’association pour la protection animale L214 diffuse régulièrement des images chocs dénonçant les maltraitances dans les abattoirs français. Ces vidéos sont visionnées des centaines de milliers de fois et provoquent toujours l’indignation. Mais que se passe-t-il après, une fois que ces images ont fait scandale ? Que deviennent les salariés mis en cause ? Quelles sont les conséquences pour les abattoirs pris pour cibles ?

Cadences, troubles musculo-squelettiques... des conditions de travail très dures

Pour le savoir, "Envoyé spécial" a enquêté pendant des mois. Pour la première fois, un salarié filmé à son insu témoigne des conséquences sur sa vie de ces vidéos : il a craqué et doit se faire suivre par un psychologue. D’autres ouvriers travaillant dans des abattoirs ont perdu leur emploi. Pour expliquer leurs dérapages, nombre d’entre eux évoquent les cadences infernales imposées par la filière et la dureté d’un métier qui casse les hommes.

"Envoyé spécial" a aussi suivi un infiltré de L214 et diffuse des images exclusives : gestes illégaux et maltraitances au cœur d’un abattoir français qui pensait pourtant avoir tout fait pour l’éviter.

Une enquête de Virginie Vilar, Geoffrey Le Guilcher, Emmanuelle Bach et Mikael Bozo.

Attention : cette image est susceptible de heurter votre sensibilité.

Cliquez ici pour l'afficher.

Abattoirs reportage (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)