Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Mis en cause par une vidéo de L214, un employé d'abattoir se confie à "Envoyé spécial"

Les maltraitances animales dans les abattoirs, révélées par les vidéos chocs de l'association L214, soulèvent l'indignation générale. Comment les employés livrés à la vindicte populaire le vivent-ils ? Pour "Envoyé spécial", l'un d'eux s'exprime pour la première fois. Extrait.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ces images diffusées par l'association L214 ont indigné des milliers d'internautes. Sur une chaîne d'abattage, des porcs mal étourdis reprennent conscience, et l'employé doit renouveler son geste. Rien d'illégal pourtant. Le 16 février, "Envoyé spécial" donne la parole aux ouvriers d'abattoirs qui peuvent être amenés à commettre ces maltraitances. Comment réagit celui qui est mis en cause dans cette vidéo ? Extrait.

"En stress" après la diffusion de la vidéo

Livré à la vindicte populaire, Marc accepte de témoigner pour la première fois dans "Envoyé spécial", à visage caché. Début novembre 2016, quand l'employé découvre qu'il a été filmé à son insu, il s'effondre. Le lendemain, il arrive à son travail en pleurs. "Même la nuit, c'était chaud... Je me revoyais dans la vidéo..." 

Choqué par la violence des internautes

Dans Limoges, les gens l'évitent. Sa fille de 9 ans a peur qu'il se fasse licencier : "C'est ça ton travail, papa ? Tu fais mal ton travail ?" Dans les commentaires sous la vidéo, il en prend "plein la tête". Il cite l'un d'eux : "J'espère que ce gars-là, il a pas d'enfants… Il pourrait se lever la nuit pour les saigner comme les cochons..." 

Fier de son métier ? "Bien sûr"

Marc ne comprend pas ce qu'on lui reproche. "Je fais pas de mal", dit-il. Saigner les cochons, il en est fier. Dans ce métier qu'il exerce depuis treize ans, il aime "tout" : "l'ambiance sur les chaînes d'abattage"… et puis "le résultat à la fin : de la viande dans l'assiette".

Un public horrifié par la réalité des abattoirs, des ouvriers fiers de leur savoir-faire... deux mondes qui semblent irréconciliables.

Extrait de "Ouvriers d'abattoirs : des bourreaux ou des hommes ?", une enquête diffusée dans '"Envoyé spécial" le 16 février 2017.

Maltraitance animale : un employé d\'abattoir se défend dans \"Envoyé spécial\".
Maltraitance animale : un employé d'abattoir se défend dans "Envoyé spécial". (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)