Maltraitance animale : le ministre de l'Agriculture ordonne des inspections dans tous les abattoirs français d'ici un mois

Stéphane Le Foll a annoncé cette décision, mardi, après la publication d'une nouvelle vidéo de l'associaton de défense animale L214.

Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, à l'Elysée, à Paris, le 18 mars 2016.
Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, à l'Elysée, à Paris, le 18 mars 2016. (YANN KORBI /CITIZENSIDE / AFP)

Mis à jour le , publié le

Après la révélation d'une nouvelle vidéo montrant des cas de maltraitances dans des abattoirs, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a ordonné, mardi 29 mars, des inspections dans tous les établissements de ce type en France d'ici un mois.

"En cas de défaut avéré constaté à l'occasion de ces inspections", Stéphane Le Foll demande "la suspension sans délai de l'agrément de ces établissements", précise le ministère dans un communiqué. Le ministre exige aussi "la suspension immédiate de l'activité de l'abattoir" de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), mis en cause dans la dernière vidéo publiée par l'association L214.

"Renforcer la responsabilité des opérateurs"

Le communiqué indique également que les résultats de ces inspections "seront transmis à la commission d'enquête parlementaire annoncée le 22 mars dernier". Sur cette base, le ministre "prendra les mesures qui s'imposent pour renforcer la responsabilité des opérateurs, en particulier sur la surveillance des postes d'abattage".

Stéphane Le Foll souligne qu'il a demandé, en novembre, aux préfets de "s'assurer de la prévention de tout acte de maltraitance lors de l'abattage et rappelé la responsabilité des opérateurs".