Haut-Rhin : une usine chimique pointée du doigt après la mort de 150 vaches dans une ferme

L'usine chimique Cristal, dans le Haut-Rhin, serait responsable de la mort d'une centaine de vaches. C'est le résultat d'une enquête menée par plusieurs associations environnementales, publiée jeudi. 

La ferme des collines à Roderen dans le Haut-Rhin.
La ferme des collines à Roderen dans le Haut-Rhin. (PATRICK GENTHON / RADIO FRANCE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Plusieurs dizaines de vaches ont été retrouvées mortes à Roderen, dans le Haut-Rhin. Des nanoparticules de dioxyde de titane provenant de l'usine chimique Cristal, située à environ cinq kilomètres de la ferme, seraient à l'origine de la mort des animaux, selon une enquête publiée jeudi 9 novembre par plusieurs associations environnementales, rapporte France Bleu Alsace.

Rencontre à la sous-préfecture

L'agriculteur alsacien, qui refuse de s'exprimer, a perdu l'ensemble de son cheptel en trois ans. Les 150 vaches laitières sont mortes ou ont été abattues en raison de leur état de santé. Toutes ont eu les mêmes symptômes selon l'éleveur : le nez qui coule, des abcès à la tête ou au cou et des problèmes neurologiques.

Mais les recherches menées par les services vétérinaires et la chambre d'agriculture n'avaient rien donné. Une rencontre est prévue lundi prochain, le 13 novembre avec les autorités en sous-préfecture de Thann, pour tenter d'éclaircir les causes de la mort des vaches.